Campagne de dénigrement contre le Mali : « Malien je suis, mon pays je construis » répond aux détracteurs

28
Suite à la campagne de déstabilisation orchestrée par certains médias occidentaux contre le Mali, le Mouvement ’’Malien je suis, mon pays je construis’’ qui était face aux hommes de média à la Maison de la presse samedi dernier, répond à ces médias qui, selon lui, n’ont d’autres objectifs que de déstabiliser le Mali. Très jeune sur le terrain, ce nouveau mouvement a, selon son président Alpha Cissé, pour but de rassembler les Maliens de tout bord sans distinction aucune, et de défendre les valeurs républicaines du Mali dans la paix, la cohésion et l’unité nationale. La conférence avait deux objectifs principaux à savoir : apporter une réponse aux campagnes de dénigrement de certains médias européens contre le Mali et d’apporter un soutien moral aux forces de défense et de sécurité du Mali.
Selon le président du mouvement Alpha Cissé, le Mali n’a nullement besoin d’un quelconque message ou de leçon venant de qui que ce soit, pour fonctionner. Faisant allusion surtout au critique d’un journaliste d’Europe 1 qui mettait en doute la volonté des autorités du Mali dans la résolution de la crise dans les régions Nord. Pour le Mouvement « Malien je suis, Mon pays je construis », le brassage culturel du Mali ne date pas d’aujourd’hui. « Au Mali, nous ne connaissons pas de différence entre le sud et le nord ou encore le centre, nous ne sommes que maliens pour un Peuple-un But-une Foi. Ceux qui doutent d’un Mali unique, doivent savoir que notre président actuel SEM Ibrahim Boubacar Keita Malinké, est marié à une Sonrhaï de la région de Gao et Soumaila Cissé de Niafounké au nord, est marié avec une femme de Djitoumou » a ainsi précisé M. Cissé. Parlant de la communication, les responsables du Mouvement ‘’Malien je suis, Mon pays je construis’’ pensent que le Mali est doté d’hommes de médias et d’intellectuels capables de dénoncer, de critiquer et de proposer dans les règles de l’art, « nous regrettons de savoir que ces médias ont agi dans l’unique sens de déstabiliser notre pays qui a tant souffert de la politique étrangère, mais ils doivent comprendre que nous ne nous laisserons plus faire. A nos chers compatriotes, je leur suggère aussi de dépassionner le débat et sortir un moment de la politique avant l’échéance de l’élection présidentielle, tout en pensant au Mali. Qu’on évite de tomber dans la division, la destruction et la haine, qu’on arrête d’aimer le Mali du bout des lèvres » a conseillé le président du mouvement. Monsieur Cissé était accompagné par Sidy Aly Ould Bagna, président du bureau national de la jeunesse Arabe du Mali et président du Conseil régional de la jeunesse de Taoudéni. Amadou Kodio

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here