Présidentielles de 2018: Qui peut vaincre IBK ?

1
Le scrutin présidentiel 2013 a donné au président IBK le droit de conduire le navire du Mali au port de la résolution de la paix et la cohésion sociale. Ibrahim Boubacar Kéita,le chevronné candidat du Rassemblement Pour le Mali (Rpm), n’a pas encore fait unanimité au sein du parti duTisserand. Né le 29 janvier 1945 à Koutiala, IBK qui a prêté serment devant la Cour constitutionnelle, Mercredi le 4 Septembre 2013, est le premier président dans l’histoire du Mali à prendre les destinées du pays à l’âge de 68 ans, au moment où, la crise bâtait son plein. En cette période électoral qui peut vaincre IBK ? Cependant, la conduite du Mali n’est pas aisée. La tache est lourde. De 2013 à cejour, des avances ont été enregistre dans la mesure du possible. Certes, les limites du gouvernement ont visiblementperçu, surtout lorsqu’il s’agit des exactionsinfligées nos forces armée et de sécurité. Il s’y ajoute l’ébullition du frontsocial,l’inaccessibilité à l’eau potable, le manque de volonté des rebelles pour accompagner la mise en œuvre de l’Accord pour la paix issu de l’Alger. Ibrahim Boubacar Keita, président de la République du Mali est candidat à sa propre succession. Cette information a été donnée, par Soumana Mory Coulibaly, président de la fédération du Rpm dans la région Ségou,non moinsministre du développement local, Frankaly Kéïta ex ministre de l’Energie, Bocari Tréta, président du parti des Tisserands. A vos marques pour embarquer dans le train des 10ans IBK. Cette sonnette d’alarme semble refroidir le camp de l’opposition, qui pense pour autant que après les intox, les ironies que le président va céder. Quant à la machine du Rpm, le moteur diesel vient de démarre pour multiplier la diffusion des informations et mobiliser les Maliens derrière IBK. Pour ce faire, des rencontressont programmées pour le weekend du 10 au 11 Février. En tout cas, les élections sont faites pour élire le meilleur. Une fois de plus à vos marques pour ceux qui sont prêts pour conquérir le fauteuil présidentiel. A suivre… Dramane KONTA Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here