Rencontre du ministre du Développement industriel avec les opérateurs économiques de Mopti : La redynamisation du « Made in Mali » au cœur des échanges

37
Elle peut nous permettre de participer, la tête haute, aux échanges avec les autres pays au lieu de les subir et de compter, sur notre juste valeur, au sein de l’espace communautaire. Le ministre du Développement industriel était la semaine dernière dans la capitale de la Venise malienne, où il a rencontré les opérateurs économiques de la 5ème Région. A cette occasion, Mohamed Aly Ag Ibrahim a expliqué que seule une forte redynamisation du « Made in Mali » peut nous permettre de participer, la tête haute, aux échanges avec les autres pays au lieu de les subir, et de compter, à notre juste valeur, au sein de l’espace communautaire. Habillé en boubou et turban blancs, le ministre du Développement industriel, à la tête d’une forte délégation composée des membres de son cabinet et responsables des services rattachés a rencontré les forces vives de la Venise malienne dans toute sa sensibilité. Cette rencontre a eu lieu le vendredi 2 février dernier, après la prière de 14 heures, dans la salle de conférences de la Chambre régionale du commerce et d’industrie de Mopti. Elle a enregistré la présence d’une forte mobilisation des chefs d’entreprises industrielles, des opérateurs économiques, des représentants de la société civile avec à leur tête le chef exécutif de la région, Sidi Alassane Touré. En effet, si on sait que Mopti est le nombril de notre pays on reste particulièrement attentif à tout ce qui peut affecter sa stabilité, sa prospérité et son rayonnement. C’est pourquoi, le Président de la République, a donné des directives au Gouvernement sous l’égide du Premier Ministre (PM), Soumeylou Boubèye Maïga (SBM), pour sortir rapidement la 5ème région de sa torpeur actuelle. La présente mission conduite par le ministre en charge du Développement industriel s’inscrit dans ce cadre. Dans son intervention, Mohamed Aly Ag Ibrahim a affiché clairement l’ambition de son département qui est de créer les conditions les plus optimales pour que le secteur de l’industrie puisse occuper sa place dans l’économie moderne en vue de presser le rythme de la marche de notre pays sur le chemin de l’émergence et du progrès. Ainsi en s’adressant particulièrement aux opérateurs économiques de Mopti, le ministre a soutenu que seule une forte redynamisation du « Made in Mali » peut nous permettre de participer, la tête haute, aux échanges avec les autres pays au lieu de les subir et de compter, sur notre juste valeur, au sein de l’espace communautaire, compte tenu de l’existence d’un admirable génie industriel malien qu’il importe de préserver, d’encourager et de valoriser. Pour ce faire, le ministre, a promis que l’Etat jouera sa partition pour donner un nouveau souffle à l’industrialisation de notre pays. ‘’Mais c’est aux chefs d’entreprises industrielles d’abord que revient la charge la plus déterminante du vaillant effort à déployer dans ce sens’’, a-t-il encouragé. ‘’ Aussi longtemps que nos ressources naturelles continueront à s’exporter à l’état brut, le changement de cap tant attendu pour l’accélération de notre développement économique et l’apaisement de notre climat social restera une gageure’’, a-t-il déploré. Pour inverser cette tendance, le ministre soutient que son département envisage d’entreprendre un certain nombre d’actions concrètes. Pour sa part, le Gouverneur de région a cité les raisons principales de la faible industrialisation de sa région. Selon Sidi Alassane Touré, il s’agit entre autres, du manque d’information des opérations économiques ; le non aménagement de la zone industrielle ; les difficultés d’accès au financement des opérateurs et la cherté de l’eau et l’électricité. Pour toutes ces raisons évoquées, le gouverneur se dit persuadé que cette journée d’échanges avec les opérateurs économiques, contribuera à la relance du secteur de l’industrie de la région de Mopti. Le gouverneur Touré a enfin promis de ne ménager aucun effort, pour que les opérateurs du secteur industriel trouvent l’accompagnement nécessaire des autorités régionales, pour la réalisation de leurs ambitions. La rencontre s’est terminée en beauté par la remise des livrets aux forces vives de la région sur la vision présidentielle pour l’accélération du développement industriel du Mali. AMT Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here