Spéculation foncière à Yirimadio-Zerni : Quand Ami Kane détourne un espace réservé au poste de police au profit de sa fille

15
Le Gouverneur de Bamako, Mme Sacko Aminata Kane, a changé la vocation d’une parcelle en Commune VI, initialement reversée pour abriter la police (Commissariat ou poste) au profit de sa fille, Rokiatou Sacko, née le 8 octobre 1983, à Bamako, fille de Sahala Sacko et d’Aminata Kane, Sociologue de formation, à Faladié Séma. Par Arrêté n° O19/GDB.CAB du 03 août 2018 portant changement de vocation des parcelles 150/bis et 147 du morcellement de la zone de recasement des inondés de Missabougou, en Commune VI du District de Bamako. Cet arrêté stipule, en son article premier que : «Les parcelles 150/Bis et 147 du morcèlement de la zone de recasement de Missabougou, en Commune VI du District de Bamako, respectivement prévue comme Police et Station, changent de vocation pour devenir : – L’ilot 150/ bis initialement prévu comme police devient station d’essence ; – L’ilot 147 initialement prévu comme station d’essence devient de l’Habitat. Les Ministres de l’Administration Territoriale pour compte rendu et celui de l’Habitat et de l’Urbanisme sont ampliateurs le premier pour compte-rendu et le deuxième pour information. Le 18 septembre de la même année, le Maire de la Commune VI, Monsieur Alou Coulibaly, n°0615/M.CVI-DB, portant régulation de parcelles à usage d’habitation, dans le lotissement de Zerny en Commune VI du District de Bamako. L’article premier de cette décision stipule : « À titre de régulation, Madame Rokiatou Sahaly Sacko, bénéficie de la parcelle n°150/Bis, d’une superficie de 1565,12 m2 à usage commercial (station d’essence) dans le lotissement de zerny en Commune VI. Peut différencier Madame le Gouverneur au Maire de la Commune VI, suspendu, selon les raisons évoquées par son Ministre de tutelle, Alhassane Ag Mohamed Moussa : « pour avoir vendu 234 permis d’occuper en faisant croire qu’il les avait gratuitement offerts à certains bénéficiaires. Le montant de ces parcelles s’élèverait à plus de 54 millions de FCFA ». Que vaut alors la mise en garde du Président de la République lors de l’ouverture de la 14e journée des Communes, en décembre dernier, au palais des Sports de Bamako ? Mahamadou YATTARA : LE COMBAT Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here