Construction de la maison des chasseurs de Tabou dans la commune de Siby : Qui veut saboter le travail d’IBK ?

6
A Tabou dans la commune rurale de Siby, un solide contentieux financier oppose le sieur Abdoulaye Traoré et le Ministère de l’Energie et de l’Eau. Le feuilleton pécuniaire qui attend son dénouement oppose a fait couler beaucoup d’encre et de salive. Il continue de défrayer la chronique au point où les gens se demandent si on en connaitra un jour l’épilogue. En effet, en 2015 suite à une démarche de l’association des chasseurs de Tabou, le Président de la République Ibrahim Boubacar Keita a favorablement accédé à cette légitime requête. L’objectif de ce geste présidentiel était de permettre aux chasseurs de trouver un cadre idéal où ils pourraient désormais passer leurs fêtes traditionnelles. Chose promise chose faite, le local a été construit de la plus belle manière. Une coquette et spacieuse maison est sortie de terre, un vrai chef-d’œuvre .Ainsi, lors d’une visite surprise effectuée sur le site paradisiaque par le Chef de l’Etat, il est ressorti clairement que l’électrification des locaux n’était pas à hauteur de souhait. IBK a illico donné des instructions au Ministre en charge de l’Energie il a instruit au Ministre en charge de l’Energie de l’époque aux fins de prendre toutes les mesures pour assurer l’éclairage effectif de la maison des chasseurs. A en croire Abdoulaye Traoré, opérateur, c’est suite à cette injonction présidentielle que le Ministre a sollicité les soins de l’AER (l’Agence de l’Energie Renouvelable) pour fournir le matériel nécessaire à cet effet. « J’ai fait le nécessaire avec les techniciens à l’appui pour assurer le montage pour un montant de 35 900 000 FCFA. Depuis 2015 jusqu'à aujourd’hui je n’ai pas été payé », a t- il expliqué. « Toutes les démarches que j’ai entreprises pour qu’on mette dans mes droits ont lamentablement échoué. Je ne sais plus à quel saint me vouer. Je suis convaincu que le Président de la République ignore que je continue à courir derrière mon droit le plus absolu. Face à cette situation indescriptible, j’ai pris la ferme décision de récupérer tout le matériel que j’ai fourni et installé dans le cadre de l’électrification de la maison des chasseurs si je ne rentre pas en possession des sous que j’ai engagés dans cette aventure dans un bref délai. La Révélation Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here