Disparition de l’ex PCA d’EDM-sa le 3 février au Maroc : IBK et Alpha O. Konaré se retrouvent aux obsèques de Samba Daga

53
Ibrahim Bocar Dagamaïssa plus connu sous le nom de Samba Daga a été conduit en sa derrière demeure, le dimanche 4 février, au cimetière de Niaréla, en présence de plusieurs personnalités dont le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta. L’illustre disparu a été élevé au grade d’Officier de l’Ordre national du Mali. Celui qui fut le président du Conseil d’administration (Pca) de l’Energie du Mali (Edm-sa) Ibrahim Bocar Daga plus connu sous le nom de Samba Daga n’est plus. Il est décidé le vendredi 2 février dernier, à Rabat, au Maroc où il avait été évacué en urgence. Il a rendu l’âme à l’âge de 73 ans.
Le décès de cet homme considéré comme un ami fidèle du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, a été accueilli comme une grande perte pour la nation. C’est pourquoi, un vibrant hommage lui a été rendu, le dimanche 4 février dernier, à Niaréla en présence de plusieurs personnalités dont le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta accompagné par son épouse, le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga, ainsi que des membres du gouvernement. Plusieurs anciens Premiers ministres étaient au rendez-vous. Sans oublier les leaders religieux. Ce fut aussi une véritable retrouvaille entre IBK et l’ancien chef de l’Etat, Alpha Oumar Konaré. Les deux personnalités ont profité de cette occasion pour échanger. Selon nos informations, le président IBK aurait même promis de se rendre chez Alpha dès son retour de Niamey où il a pris part au Sommet du G5 Sahel. Profitant de cette cérémonie d’adieu, le président IBK a décoré l’illustre disparu à la médaille d’Officier de l’Ordre national du Mali à titre posthume. L’occasion était bonne pour le chef de l’Etat de rendre un vibrant hommage à son “Ami” de longue date. “Ton amitié féconde, fabuleuse, t’a rendu si proche de tous, de toutes. Cette faucheuse qui nous a surpris tous nous laisse sans voix. Depuis j’ai mesuré ton incommensurabilité, ta dimension sans bornes, tant j’ai reçu des témoignages venant d’urbi et orbi, encore ce matin. Certains chefs d’État, amis, aînés ont été inconsolables, mais c’est pour cela, c’est en leur nom à tous que pour la première fois je fais ce mot en exergue dans mon devoir de Grand Maître des Ordres nationaux. Je le leur dirais, beaucoup qui ne se savaient même pas, t’ont reconnu comme mon liant. Tous ceux-là, toutes celles-là, qu’absorbé par les tâches quotidiennes de ne pouvoir me joindre, tu étais là, tu faisais le lien Samba, oh! Désormais orphelin de tout cela. Mais Allah Soubhana watalah, dans sa miséricorde, ne pourra que t’accueillir parmi les bienheureux et je te sais déjà en train de rigoler là-bas, oui, “Djo , arrête de raconter tes histoires avec ton français “, oui je le ferai , je le poursuivrais jusqu’au bout, “hé petit tais-toi, écoute moi , nous t’avons adorés. Président du Conseil d’administration de l’Energie du Mali, ancien Ambassadeur, Monsieur Ibrahim Bocar Daga dit Samba, au nom de la République du Mali, nous vous faisons Officier de l’Ordre national du Mali à titre posthume. Dors en paix jeune homme, tu l’as mérité amplement, tout le Mali te pleure, toute l’Afrique te pleure, les Amériques te pleurent, le monde entier, aujourd’hui, se trahit par les traces essuyées d’un revers de main, c’est cela Samba. Merci d’avoir été”. Paroles d’IBK. A.B.H

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here