Lumières sur Gaoussou Kalilou Berthé dit Lallaby : « La géomancie est une science universelle comme les mathématiques. Pas besoin d’initiations et tout occultisme relève de la méchanceté. »

43
Faisant une rupture notoire avec les méthodes traditionnelles de transmissions, de pratiques et d’enseignements de la géomancie, Lallaby est en phase de conquérir tous les grands dépositaires de cette science au Mali dont la majorité est déjà ses disciples. Né le 20 Mai 1969 à Kougnana, Cercle de Koutiala dans la Région de Sikasso, Gaoussou Kalilou Berthé dit Lallaby est issu d’une famille d’érudits. Après plusieurs années d’étude coranique, il apprend la géomancie dans beaucoup de pays africains tels que la Gambie, l’Egypte mais aussi en Europe comme la Turquie, en Inde et en Israël. C’est est une science universelle l’option de Lallaby est de lui donner toute sa lettre de noblesse. Sans être un marabout, ni un féticheur, Lallaby se considère aujourd’hui comme un simple scientifique qui développe sa connaissance au profit des hommes.
Longtemps considérée comme une science qui nécessitait une initiation préalable, la géomancie est définie littéralement comme la divination à partir de la terre. Descendue sur le prophète Enoch par Dieu par le biais de l’Ange Gabriel, la géomancie est une science universelle qu’ « il faut remettre dans son contexte et rendre accessible à tous. » C’est une connaissance qui date depuis des millénaires avant notre ère. Elle fut mystifiée en Afrique. Cela dénote de la nature méchante des certains exégètes noirs pour dissimuler les connaissances dont la transmission intergénérationnelle devient un problème aujourd’hui. Elevé dans une famille versée dans la connaissance du coran, M. Berthé croit que seule la géomancie parmi les connaissances ésotériques peut servir immédiatement l’homme contre les besoins sans assez d’ambages. Le géomancien fait beaucoup miracles avec sa connaissance tels que créer la paix entre les hommes, guérir les maladies, libérer l’homme des problèmes de tout ordre, faire que tous ceux qui te voient t’apprécient, développer l’intelligence de l’homme, etc. car il faut comprendre qu’elle est la mère de toutes les connaissances. Et l’écriture géomantique est la 1ère dans le monde. Dans l’optique de pérenniser le caractère universel de la science géomantique, Pr Lallaby a ouvert plusieurs centres de formation en géomancie au Mali (en plus de Bamako, Ségou, Koutiala, Kougnanan, Sikasso, Niono et Kati) et dans certaines casernes militaires, dans la sous-région, en RCI, au Burkina Faso, en Mauritanie et surtout en Guinée mais aussi en France, en Italie et aux USA. Les cours sont donnés en ligne pour ceux qui concerne ces derniers. Ce qui fait la rupture chez chez Lallaby est qu’il met à nue tout ce qui semble ésotérique, caché et obscur dans ce domaine surtout en Afrique. « Cette connaissance doit être à la portée de tout le monde surtout qu’elle publiquement donnée à un prophète contrairement à ce que prétendent d’autres qui, sans avouer la méchanceté qui les anime disent que toutes connaissances de ce genre doit être dissimulée » a dénoncé Gaoussou Kalilou Berthé. Pr Lallaby dira encore : « Je mets mes connaissances à la disposition des autres car Dieu a été clément envers moi-même. Ainsi j’appelle les autres à faire de même car si Dieu ne l’avait pas voulu ainsi rien de tout cela ne serait possible. » Il a ouvert son ‘’Kalanboulo’’ ou école de géomancie en français, le 12 Décembre 2014. Il s’agit pour Berthé de faire une autre lecture de la connaissance. Selon M. Berthé, il veut le tourner vers l’école canonique où le français, l’anglais, l’espagnol et l’arabe vont être également enseignés. Les démarches administratives sont en cours auprès des plus hautes autorités du pays pour vulgariser cette connaissance qui sert l’Homme. Ses disciples dépassent les 30.000 maintenant alors que le nombre de ses étudiants va crescendo au jour le jour et aujourd’hui, ils dépassent le millier rien qu’à Bamako. M. Berthé croit que même si tu sais quelqu’un est contre tes principes, il faudra lui apprendre ce que tu sais plus que lui au rythme de ses besoins. « C’est ce qui explique le caractère ouvert de ma collaboration avec tous les connaisseurs. Je donne mes connaissances à tous, qu’ils soient plus ou moins forts que moi.» L’innovation chez lui est qu’il dispense ses cours sur un tableau en bois accroché au mur contrairement à ceux qui croient qu’il faudrait absolument le faire sur la terre. Aux partisans de la dernière méthode, il dit que la science doit évoluée avec le temps et que les principes auxquels ils s’accrochent relèvent seulement du fait que la fourmilière, les lieux de mouture ou la tombe sont des espaces assainis car personne n’ose y déféquer ou pisser dessus. Ainsi, la géomancie est applicable sur tous les supports selon le besoin de l’utilisateur. « Mon principe est que tout le monde bénéficie de cette science comme les autres qu’il soit militaire, médecin, enseignant, paysan, bucheron, etc. » a révélé Pr Lallaby. Les frais d’inscription s’élèvent à 5555 FCFA et cela est valable à toutes les catégories socioprofessionnelles. « La géomancie doit être mondialement prisée et dépouillée des stéréotypes tels que jeter des sorts. Il faudra cesser des allégations tendant à créer des amalgames dans les familles et entre les couples, par exemple » a-t-il conclu. Pour faire pérenniser sa connaissance géomantique, M. Gaoussou Kalilou Berthé dit Lallaby a écrit un important livre sur les 256 thèmes de chacun des signes des 16 signes géomantiques qui sera imprimé dans un proche avenir. Il a invité toutes les autorités administratives à faire de cette connaissance un patrimoine collectif. Quel peut être l’avenir d’une connaissance dont la majeur partie des africains font usage mais qui n’avouera pas en avoir fait ? B.A.

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here