Lutte contre la fraude de l’Energie électrique au Mali : La direction de l’EDM vient d’épingler plusieurs de ses agents et des sociétés industrielles

443
L’Energie du Mali (EDM-sa) a de nouveau frappé fort, très fort même. Un réseau de fraudeurs composés d’agents de l’EDM et de sociétés industrielles basées à Koutiala a été récemment démasqué. L’affaire ayant été portée devant la justice, 10 des 12 entreprises ont déjà avoué leur forfait. Certaines ont même déjà commencé à restituer les montants volés. Tout est parti d’un constat faisant état d’une baisse remarquable de recettes dans la localité de Koutiala. L’EDM engage alors des investigations pour comprendre les raisons d’une telle diminution de rendement. Grosse surprise, elle découvre qu’un de ses agents de facturation est en connivence avec des sociétés à Koutiala. A ces dernières, il délivrait des factures largement en dessous des montants réellement dûs. Au final, les complices se partagent la différence.
Depuis son arrivée, il y a un peu plus d’un an à la tête de la nationale de l’énergie, le jeune directeur Général Dramane Coulibaly a entrepris des mesures audacieuses, voire osées. Lorsqu’il avait fait couper l’électricité dans certaines institutions et sociétés de l’état, beaucoup se demandaient si cette fermeté allait faire long feu. Visiblement oui. En réalité, les sanctions sont assez fréquentes dans la boite même si la direction dit ne pas vouloir verser dans le tapage. D’ailleurs, sur la présente affaire de fraude, ce n’est pas de la direction que viendront les informations. « L’EDM a effectivement fait l’objet de fraude et elle a pris toutes les dispositions utiles afin d’être remise dans ses droits », s’est contenté de dire un cadre de la structure. L’EDM a porté plainte au pôle économique le 1er février dernier avec des conséquences immédiates. D’abord, les agents mis en cause ont vite fait de dénoncer les responsables d’usines à la fois complices et bénéficiaires. Sur 12 sociétés interpelées, 10 ont déjà reconnu les faits. Avec une intégrité déjà entachée auprès de la direction de l’EDM, les patrons en question souhaitent au moins préserver les apparences aux yeux du public. C’est ainsi qu’une semaine après l’introduction de la plainte, plusieurs dizaines de Millions ont été versés à l’Energie du Mali. C’est dire que pendant que la procédure judiciaire suit son cours, l’EDM se fera rembourser des sommes importantes que ces fraudeurs avaient soigneusement gardées par devers eux. Sur l’échelle d’un an, ce sont encore plusieurs Milliards de Fcfa que l’état aurait perdus si cette arnaque n’avait pas été démasquée. Mais la tâche est loin d’être facile pour la direction de l’Energie du Mali qui s’est résolument engagée dans l’assainissement de ses ressources humaines, matérielles et financières. L’actuel Directeur Général Dramane Coulibaly que beaucoup appellent « Dra » est un technicien pur et dur qui ne répond d’aucune officine politique. Mais les actes qu’il pose ne s’accommodent pas toujours avec l’affairisme ambiant du monde des affaires qui a parfois une influence réelle sur le politique. D’ores et déjà, nous apprenons que des manœuvres sont en cours pour discréditer le patron de l’EDM auprès des plus hautes autorités. Les détracteurs de Dra sont actuellement entrain de répandre un message laissant entendre qu’il tente de saboter la visite du Président IBK prévue pour bientôt à Koutiala. Mais Dramane Coulibaly dit ne pas se laisser entrainer dans un quelconque combat politique. « Je préfère être impopulaire auprès de certains lobbys et autres groupes de pression mais répondre du mieux que je peux aux besoins de la population. C’est la mission que l’état m’a confiée. Dans un contexte où les attentes des clients sont énormes, une lutte ardue doit être menée contre la fraude. Cela améliore les recettes de l’EDM et par voie de conséquence, la qualité dans la fourniture d’électricité pour le bénéfice des usagers », explique Dramane Coulibaly. K TRAORE

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here