Présidentielle de 2018 : Aliou Diallo sera désigné candidat ce 24 février, à l’issue de la conférence nationale de son parti à Nioro

35
Le président d’honneur de l’ADP-Mali était en visite à Paris. Aliou Boubacar Diallo est allé à la rencontre des Maliens, dans les foyers, les cafés, et autres espaces pour échanger avec eux. Surtout expliquer sa vision de la situation actuelle que vit le Mali. Selon nos confrères de la Lettre du Continent, l’ex-allié d’Ibrahim Boubacar Keïta dit “IBK” avec lequel il a rompu en 2016, l’homme d’affaires Aliou Boubacar Diallo, 57 ans, songe chaque jour à la présidentielle de juillet prochain dans son pays.
Le patron de la compagnie Wassoul’or, qui exploite une mine près de Sikasso (Sud), était à Paris fin janvier pour tâter le terrain. Une allure de précampagne. Président d’honneur de l’ADP-Maliba, parti disposant de neuf députés à l’Assemblée nationale, il s’est entretenu avec le directeur Afrique du Quai d’Orsay Rémi Maréchaux ; le président La République en Marche (LREM) de la commission de la défense de l’Assemblée nationale Jean-Jacques Bridey ou encore avec le président LREM du groupe d’amitié́France-Mali, Nicolas Démoulin. L’ancien généreux mécène du chef de l’Etat malien a également rencontré le sénateur Jean-Marie Bockel, ex-secrétaire d’Etat de Nicolas Sarkozy. Aliou Boubacar Diallo pourrait être désigné candidat, le 24 février, à l’issue de la conférence nationale de son parti à Nioro dans la région de Kayes. Message au Foyer Baara devant les Maliens acquis à sa candidature «J’ai été très heureux de me rendre ce vendredi 2 février au Foyer de la Rue Bara à Montreuil. Cet endroit est un lieu historique car il s’agit du premier foyer attribué aux Maliens de France en 1968. C’est un passage obligé pour tous ceux qui souhaitent comprendre les réalités, les attentes et les préoccupations de nos frères et sœurs maliens établis en France. Cette rencontre fut l’occasion d’échanger avec mes compatriotes sur les grandes questions de l’heure. La crise au Nord et au Centre, le problème des cartes NINA ou encore les enjeux de la présidentielle de 2018 figurent en bonne place des priorités des Maliens de France. J’ai pris toute la mesure de leurs nombreuses attentes et de leur mobilisation sur ces sujets. Je leur ai d’ailleurs réaffirmé que je partage entièrement leur point de vue. Il est temps que ça change au Mali et nous allons y travailler ! Je tiens à remercier les autorités morales et religieuses ainsi que la jeunesse du foyer qui s’est mobilisée massivement pour m’accueillir. Je n’oublierai jamais les mots que nous avons échangés. Merci à vous tous et à très bientôt», a déclaré Aliou Boubacar Diallo. Après son intervention, il a donné la parole aux Maliens venus à sa rencontre. Plusieurs jeunes Maliens vivant en France ont affirmé leur soutien à sa candidature. «Félicitations Monsieur le président pour ces instants de partage et de sacrifice pour le Mali. En vous, la diaspora a, à coup sûr, celui qui connaît leurs problèmes. Merci pour le Mali», a déclaré un fan à la rencontre du foyer Baara. Pour d’autres, Aliou Boubacar Diallo fait honneur aux Maliens en venant discuter avec eux de vive voix autour d’un plat. «Il est l’homme de la situation pour un pays stable, on le réclame pour le changement pour un Mali nouveau», a affirmé une dame jeune. Et d’ajouter : «Qui dit Diallo dit travail, dit développement. Vous êtes un bâtisseur. Vous avez notre soutien». Lors de cette rencontre, les actions de Diallo en faveur du développement de notre pays ont été soulignées à plusieurs reprises, notamment ses entreprises et initiatives dans le cadre de la création de l’emploi, et le soutien qu’il apporte aux activités des jeunes. Sinaly KEITA

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here