Assemblée nationale : Sept projets de loi adoptés

25
L’Assemblée nationale a clos, le vendredi dernier, sa session extraordinaire ouverte le lundi 8 janvier 2018. Trente jours durant, la session a délibéré sur des projets de loi sur lesquels 7 ont été adoptés et 2 renvoyés à la prochaine session. La cérémonie de clôture, déroulée dans la salle Modibo Keïta, était présidée par le chef de l’Institution parlementaire, Issiaka Sidibé. Face à ses collègues, il a dressé le bilan de la session. Il rappellera que la représentation nationale a adopté 7 projets de loi relatifs au statut du personnel enseignant de l’enseignement secondaire, de l’enseignement fondamental et de l’éducation préscolaire et spéciale, à la création du Fonds pour le Développement Durable; institution de taxes et prélèvements divers ; la création de l’Office National des Pupilles en République du Mali ; et la loi portant modification de la loi n°06-067 du 29 décembre 2006, modifiée, portant Code Général des Impôts. Au menu de cette session extraordinaire figuraient également des séances de questions orales adressées à certains membres du gouvernement sur des préoccupations relatives notamment au paiement de la taxe de développement régional et local dans le cercle de Yélimané et au paiement des salaires des agents communaux de ladite localité, ainsi qu’aux conditions de déroulement du Hadj 2017. En outre, cette session a enregistré l’organisation d’une séance plénière à huis clos avec le gouvernement sur la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation, issu du processus d’Alger. Cette rencontre fait suite aux conclusions de la dernière réunion du Conseil de Sécurité des Nations Unies sur la question. Selon Issiaka Sidibé, la résolution adoptée à l’issue de ladite plénière a permis aux élus de «réitérer leur détermination totale à soutenir le gouvernement dans ses efforts de paix, de sécurité et de développement durable de notre pays». Les parlementaires ont également dénoncé et condamné les récentes attaques terroristes contre les populations civiles, les forces de défense et de sécurité maliennes ainsi que les forces alliées, dans les régions du Nord et du Centre du Mali. «Nous avons aussi exprimé notre désapprobation et notre indignation face à la mauvaise interprétation faite de la dernière déclaration du Conseil de Sécurité par certains médias par rapport à l’Etat malien», a précisé Issiaka Sidibé insistant sur la nécessité de barrer la route aux «campagnes d’intoxication médiatique orchestrées à l’encontre de notre pays et de ses dirigeants». La République du Mali, dit-il, ne mérite aucunement ces contrevérités «qui n’ont d’autre but que de semer inutilement le doute dans l’opinion publique nationale et internationale». Autres faits marquants de cette session, la création de certains réseaux parlementaires et l’élection de l’honorable Abdoul Malick Seydou Diallo, en qualité de nouveau membre du Parlement Panafricain. Par ailleurs, Issiaka Sidibé a renouvelé les encouragements des élus nationaux au président de la République et au gouvernement dans leurs efforts quotidiens visant à faire rayonner le Mali au firmament des nations. Aussi, a-t-il adressé ses félicitations au gouvernement pour avoir pleinement participé à ces exercices démocratiques et républicains qui rentrent dans le cadre de la procédure d’information de l’Assemblée Nationale, et de la mission de contrôle de l’action gouvernementale dévolue à l’Institution. Issiaka Sidibé n’a pas manqué de féliciter ses collègues pour la qualité de leurs contributions aux divers travaux de cette session extraordinaire. Il les a exhortés à l’union sacrée autour des objectifs de paix, de stabilisation, et de croissance. «C’est de cela dont notre pays a véritablement besoin pour se fortifier», a-t-il déclaré, avant d’inviter ses collègues à restituer à «nos concitoyens les travaux réalisés durant cette session». Rendez-vous est pris pour le lundi 2 avril 2018, date prévue pour l’ouverture de la session ordinaire d’avril de l’Assemblée nationale. I. D. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here