Gouvernance locale : Le forum des élus Fare délocalisé à Ségou

27
Les Forces alternatives pour le renouveau et l’émergence (Fare/An ka wuli) ont regroupé leurs élus autour d’un forum sur la gouvernance locale le samedi 10 février 2018. La rencontre a été présidée par Modibo Sidibé président du parti. Fort de ses 2000 élus locaux et son unique député à l’hémicycle, les Forces alternatives pour le renouveau et l’émergence est le parti politique de l’opposition qui semble ne pas partager pour l’heure l’idée de candidature unique de l’opposition à la présidentielle de juillet 2018. Les cadres et élus du parti se sont regroupés le week-end dernier dans la Cité des Balanzans en 4e région pour échanger sur la gouvernance locale. La rencontre a enregistré les élus et cadres du parti, mais aussi les délégués de partis amis et des centaines de militants et sympathisants des Fare. Elle a tourné autour de la thématique “Elus locaux et développement local”. Une occasion, pour le président Modibo Sidibé, de rappeler la vision du parti. Il a fait observer une minute de silence en la mémoire de tous les Maliens, militaires et civils, tombés du fait de la crise politique et sécuritaire que connait le Mali. Il a reflété sa vision d’un Mali de demain et la nécessité d’une synergie d’actions. Selon Modibo Sidibé personne à elle seule ne peut construire le Mali. Rappelant le rôle essentiel des partis politiques dans l’animation de la vie politique, Modibo Sidibé dira que les Fare font le pari de la formation et du renforcement des capacités de leurs élus une de leurs priorités pour enclencher cette transition générationnelle et politique qu’il appelle de tous ses vœux. Pour lui, cette rencontre avec des élus est l’espace réservé à la formation, à l’information, au partage et à la mutualisation des expériences et initiatives des élus locaux afin de se forger une identité culturelle et politique commune aux Fare. Il a insisté sur la volonté des Fare de développer un nouveau pôle politique pour une pratique saine de la politique et d’autre part d’exercer un nouveau leadership politique, économique et social par la culture de l’excellence, le civisme, la citoyenneté, la bonne gouvernance, conformément au Manifeste du parti. Amadou Cissé, coordonnateur régional du parti, a indiqué que les Fare se portent bien à Ségou, ajoutant que les militants resteront mobilisés derrière leur président pour la cause du parti. Il a fustigé le régime du président Ibrahim Boubacar Kéita, l’accusant d’être la cause de toutes les faillites actuelles du pays. A l’en croire IBK a échoué sur tous les plans et il dira cela qu’on le veuille ou pas. “Il passe son temps à dire qu’il est fou du Mali, alors que s’il existait un instrument pour mesurer cela on trouvera qu’il aime plus la France que le Mali”. Zoumana Coulibaly Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here