Mali : forum national de clôture du projet Jeunesse et Pouvoir d’Agir

3
Le projet Jeunesse et Pouvoir d’Agir (JPA) est un projet qui s’est étendu sur deux ans au Mali. Ce projet constitue une aide à l’égard de la jeunesse malienne en termes de renforcement de sa capacité sur les thématiques comme citoyenneté, le vivre ensemble, les relations intergénérationnelles, la migration, etc. Ce forum fut initié afin de faire un état de lieux des acquis de la jeunesse au cours de ce projet, mais aussi des recommandations de cette jeunesse aux autorités étatiques du Mali. Le Forum de clôture du projet Jeunesse et Pouvoir d’Agir s’est étendu sur deux jours, du 8 au 9 février 2018, dans les locaux de la Maison des Aînés à Bamako. Le premier jour fut essentiellement centré sur l’élaboration d’un plan d’action par les bénéficiaires dudit projet. Ce qui donna naissance à un véritable échange entre les jeunes venus de différentes localités du Mali (Bamako, Kayes, Gao, Tombouctou, Kidal.) Les localités étant différentes, les réalités seront de même. Ce qui a fait de cette journée une journée riche en expériences et en partages. Les jeunes se sont essentiellement entretenus sur la migration, les relations intergénérationnelles, le vivre ensemble et la citoyenneté. Tous ceux-ci furent clôturés par l’élaboration d’un plan d’action national contenant également des recommandations faites à l’État. C’était cela l’objectif principal de ce forum : « Contribuer au renforcement de la participation citoyenne de la jeunesse par l’identification de ses besoins d’épanouissement et des difficultés qu’elle rencontre pour porter des initiatives collectives. » Le deuxième jour de ce forum doit toute sa beauté à la présence du Ministère de la Jeunesse et de la Construction Citoyenneté, des partenaires techniques et financiers comme ACORD, AZHAR, Grdr, CCFD-Terre Solidaire, Union européenne, du Conseil national de la jeunesse, etc. Il convient de comprendre que ce projet est rendu possible grâce à l’appui financier de l’Union européenne. Ce deuxième jour de forum fut l’occasion de rappeler les objectifs du projet JPA. Ce projet qui a essentiellement pour objectif de propulser la jeunesse malienne afin de la rendre plus dynamique en la rehaussant en tant qu’actrice réelle du développement de sa nation. Les organisateurs du forum écrivent dans le TDR du forum: « Ce projet a pour objectif de contribuer au renforcement de la paix et de la stabilité du processus démocratique au Mali afin de promouvoir les valeurs démocratiques fondées sur un exercice d’une citoyenneté active et sur un « vivre ensemble » partagé par l’ensemble de la société et porté par les jeunes générations maliennes. » Ainsi, 20.000 jeunes ont bénéficié de ce projet dans les régions indiquées ci-dessus. Ces jeunes constituent des représentants de 36 organisations de jeunesse du Mali. Cependant, si les partenaires financiers se disent satisfaits de tous les résultats obtenus surtout que le quota de jeunes qui devrait être atteint a été dépassé, c’est-à-dire 20. 000, ils regrettent quand même que le projet prendrait fin à cette période où nous avons plus besoin de cette jeunesse qui constitue un pouvoir d’agir. L’année 2018 constitue une année d’élection et par conséquent une année où la question de la citoyenneté se trouve au centre de toutes les réflexions. Nonobstant ce regret, ils réaffirment leur disponibilité à soutenir cette jeunesse qui se montre de plus en plus engagée pour la cause de la patrie. C’est dans ce sens que le Secrétaire général du ministère de la Jeunesse et de la construction citoyenne a eu à dire : « Les jeunes ne sont plus passifs, ils veulent exister. » Celui-ci s’est également plu de rappeler les propos de la jeunesse lors du sommet de l’Union européenne à Abidjan : « Les jeunes sont fatigués d’être l’avenir, ils veulent être le présent. » Par ailleurs, malgré tous les efforts consentis dans le sens du renforcement des capacités de cette jeunesse malienne, elle reste toujours confrontée à certains problèmes qui ont pour nom le chômage, l’insécurité, la discrimination, etc. Il convient alors d’investir dans la jeunesse afin de la rendre plus performante pour qu’elle prenne son destin en main. Cela, pour être possible, nécessite que cette jeunesse soit consciente. Fousseni TOGOLA Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here