Ministère des transports et du Désenclavement : Le ministre Moulaye concerte et affronte les défis

8
Le ministre des Transports et du Désenclavement Moulaye Ahmed Boubacar a entamé aux pas de charge une série de rencontres et d’échanges avec les services rattachés à son département. Bien conscient de la taille des défis, il sait qu’il n’a assez de temps à perdre. Sa méthodologie Toute originale consiste d’aller à la rencontre des hommes et des femmes de ces différentes structures et d’aborder tous les sujets, parfois même ceux qui fâchent, et sans langue de bois. L’exercice a débuté la semaine dernière avec comme première étape, les aéroports du Mali. Ici, les problèmes sont plus insolents les uns que les autres, mais les hommes qu’il y a trouvé ont réussi à « gérer » l’essentiel comme on le dit sans sombrer. Selon le Pdg par intérim des ADM (Aéroports du Mali) les difficultés sont de deux ordres : Techniques et organisationnels. Sur le plan technique, il faut se situer dans le contexte de la construction de la nouvelle aérogare pour comprendre la nature des défaillances. Il faut rappeler, que les travaux ont été réalisés sous la pression des bailleurs de fonds du projet Millenium Challenge. Ce qui n’a malheureusement pas donné assez de chances au Mali d’avoir des ouvrages de qualité. C’est ainsi que, des installations techniques de contrôle aux ascenseurs, presque rien ne marche correctement ici. L’air conditionné et les cameras de surveillance n’assurent que le service minimum. Le reste étant à la charge d’un personnel épuisé à faire amende honorable et à préserver l’image de la vitrine de notre pays. Un engagement professionnel que le ministre ne tardera d’ailleurs pas à saluer et à encourager. C’est sans doute, un ministre séduit par la pugnacité des travailleurs et de leurs administrations, qui a tenu à rencontrer les deux syndicats sur place. A ceux-ci, dans un langage très courtois mais ferme, il a réitérer sa volonté à reconnaitre et à récompenser les travailleurs selon leurs mérite. « Je ne suis pas là pour comploter contre qui que ce soit. Je suis là pour faire un travail et je le ferais sans réserve et sans arrière pensée. » A-t-il rassuré en ajoutant qu’il ne permettrait à personne de le distraire de sa mission. Au nombre des problèmes recensés, le ministre a eu droit à une alerte pressante quant à l’agression de l’espace aéroportuaire. « Nous sommes en train de perdre des milliers d’ha sur lesquels des hauts cadres de l’Etat, des hauts gradé de l’armée et autres magistrats ont construit des immeubles. Malgré nos mise en garde, les chantiers continuent et nous n’avons presqu’aucun recours pour stopper l’élan » s’est résigné le Pdg des ADM, Mr Tamboura. Ce n’est pas tout, le Directeur de l »Agence Nationale de l’Aviation Civile, M. Bah a renchérit en ajoutant que le déversement des ordures dans les périmètres de l’aéroport constitue un véritable danger pour la sureté aérienne. Les différentes préoccupations ont été bien notées par le visiteur qui a tenu à rassurer quant à sa disponibilité et à son engagement à « trouver des solutions » avec l’engagement de tout le personnel des aéroports. Après cette étape, le ministre a poursuit les prises de contact avec les différents services relevant à son département. Il s’est rendu vendredi à la direction générale de l’Agence d’Exécution des Travaux d’Entretien Routier (AGEROUTE). A son arrivé vers 10 heures, le ministre a été chaleureusement accueilli par une haie dressée à l’entrée par l’ensemble des travailleurs de l’Agence avec à leur tête le directeur général le Col Youssouf Traoré. L’objectif de cette visite était non seulement de s’enquérir des conditions de travail mais aussi d’inciter les travailleurs à plus de résultats comme il a tenu à le faire partout où il est passé. Accompagné d’une équipe de journaliste, le ministre des transports effectue ce matin un voyage inaugural de la nouvelle locomotive. Nos reporters nous rapporteront les détails de cette mission. Abdoulaye Niangaly Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here