Rentrée politique du PS Yelen Koura : L’appel de Sadiola pour une candidature d’IBK à la présidentielle

1
Le parti socialiste Yelen Koura (PS Yelen Koura) a tenu sa rentrée politique ce samedi 10 février 2018 à Sadiola, sous le leadership du président du parti, Amadou Koita, non moins ministre de la Jeunesse et de la construction citoyenne, tout-nouveau porte-parole du gouvernement. De nombreux cadres du parti, dont le 2ème vice-président, Saibou Sidibé, Cheick Oumar Coulibaly, le Secrétaire général du parti et Mamadou Lazare Traoré, le 4ème vice-président et le coordonnateur régional du parti à Kayes, ont effectué le déplacement de Sadiola. Pour accueillir tout ce beau monde, la section PS Yelen Koura de Sadiola a mobilisé très fortement les populations. La salle de spectacles de la localité était bondée. Dans son allocution de bienvenue, Macalou Moro, le 1er adjoint au Maire de Sadiola, élu sous les couleurs du parti, dira que pour lui, le parti doit relever le défi des enjeux électoraux à venir, à commencer par la présidentielle de juillet prochain. « Le PS Yelen Koura doit resserrer ses rangs et être ouvert à toutes les bonnes volontés qui souhaitent le rejoindre dans la lutte pour l’honneur et le bonheur des Maliens », a déclaré l’orateur. Et d’ajouter que de grands projets seront lancés au cours de cette année pour le bonheur des militants de son parti. Le coordonnateur régional de Kayes, Oumar N’Diaye a, pour sa part, rappelé que le parti se portait très bien avec six conseillers, qui font de lui la deuxième force de la localité. Il promet que la section de Sadiola réalisera le plus grand score lors des futures élections communales et régionales afin de conforter la majorité populaire dont jouit le président IBK. Quant au président du parti, Amadou Koita, il se dit honoré par le choix porté sur sa modeste personne pour présider la rentrée du parti dans cette localité. Après avoir fait observer une minute de silence en la mémoire de tous les soldats tombés au nord du Mali, le ministre s’est réjoui que cette rentrée politique donne l’occasion au PS Yelen Koura de mesurer sa santé en première région administrative du Mali et sa capacité de mobilisation des populations autour du programme d’IBK. Amadou Koita a cité, au titre des réalisations du président de la République, la signature des accords de paix avec la rébellion, la subvention de 1000 tracteurs, l’allocation de 15% du budget national à l’agriculture, l’aménagement de 100.000 hectares de périmètres pastoraux, la création de 116.000 emplois et l’adoption de la Loi d’orientation et de programmation militaire. « En dépit de toutes les tentatives visant à le discréditer et à le déstabiliser, le président IBK restera plus fort que jamais. N’en déplaise aux oiseaux de mauvais augure», clame le ministre. Le président du parti PS Yelen Koura au nom de ses camarades du bureau politique national a lancé un appel vibrant et solennel au président Ibrahim Boubacar Kéita, de se porter volontiers candidat à la présidentielle de 2018, afin d’achever ses travaux d’Hercule entamés. Cette rentrée politique, dira-t-il, s’inscrit en droite ligne des orientations du président de la République, réaffirmées par la coordination des partis politiques de la majorité présidentielle de rassembler toutes les Maliennes et tous les Maliens autour du projet « le Mali d’abord ». L’occasion était bonne pour M. Koita, de rendre hommage aux militantes et militants pour leur engagement constant de tous les jours pour la cause du parti et du Mali. «C’est grâce à cette qualité que ces patriotes ont fait le choix de venir renforcer les actions du président au sein de la CMP. Pour ma part, soyez rassurés que je ne ménagerai aucun effort pour hisser haut le nom du parti à travers le Mali», dira le leader du PS Yelen kura. Paul N’GUESSAN, envoyé spécial à Sadiola Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here