Une semaine à Koulouba : Décoration

32
IBK, honore Maître Stanley Gaston, Bâtonnier de l’Ordre National des Avocats , Port-au-Prince, Haïti. Le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita , a décoré le vendredi 9 février 2018 à Koulouba, Maître Stanley Gaston, Bâtonnier de l’Ordre des Avocats de Port-au-Prince, Haïti, de la Médaille d’Officier de l’Ordre National du Mali . « Maître Stanley Gaston, Bâtonnier de l’Ordre des Avocats de Port-au-Prince , Haïti, au nom de la République du Mali,nous vous faisons Officier de l’Ordre national du Mali; avec un plaisir que je ne saurai dissimuler , vous êtes un fils d’Afrique qui ne s’est pas oublié, qui sait ses sources, ses racines et ces racines sont heureuses de vous réaffirmer , votre « africanité », votre « maliennité », et votre « mandingcité ». Maître Stanley, nous sommes heureux d’accueillir, le brillant fils d’Afrique que vous êtes dans son pays le Mali, en Afrique , son continent » a déclaré IBK. Pour sa part , l’heureux récipiendaire en recevant sa médaille dira « Quand je suis en Afrique , surtout au Mali , c’est comme si je suis chez moi en Haïti. Je me considère comme un africain ». Avocat engagé pour l’Afrique et particulièrement pour le Mali, partisan de la renaissance de la négritude, l’heureux récipiendaire a trois enfants qui portent successivement les prénoms manding : Soundjata , Fasseké et Sakoura. La cérémonie de décoration a eu lieu en marge des échanges que le président de la République avait eu avec les participants de la rentrée solennelle du Barreau qui venait de prendre fin à Bamako. IBK , reçoit l’Ordre des Avocats, Le Président de la République, Chef de l ‘État SEM IBK après avoir présidé le jeudi 8 février la cérémonie officielle de la rentrée solennelle du Barreau et du Conseil de Stage , a reçu en entrevue conviviale le vendredi 9 février 2018 dans l’après-midi à Koulouba , les participants dont des bâtonniers venus de nombreux pays de l’UEMOA , Port-Au-Prince, entre autres . Palais Présidentiel de Koulouba. IBK reçoit les Chasseurs ou ” donzo ” du Mali Le président de la République , Ibrahim Boubacar Keita, a reçu le jeudi dernier en audience une délégation de l’Association Nationale des Chasseurs du Mali, de la Fédération des Chasseurs du Mali et de Kontôron ni Sanê. Les échanges ont porté sur les sujets brûlants de la nation et la contribution des Chasseurs contribution dans la construction du pays en ce moment difficile. A leur sortie d’audience, M. Diawoye Traoré, porte parole des visiteurs, a déclaré qu’ils étaient venus rendre au Chef de l’Etat, une visite de courtoisie et profiter de l’occasion pour solliciter son parrainage de haut niveau en vue de l’organisation au mois de mars prochain à Bamako d’une grande rencontre de la confrérie des Chasseurs du Mali sur le thème de la paix et de la sécurité au Mali .70 chasseurs dans chacun des cercles du Mali prendront part à ce grand rassemblement de confrérie, en plus des chasseurs des pays de la CEDEAO. ” La devise des chasseurs est la protection des personnes et de leurs biens ” a t’il insisté. Ils se sont dit très satisfaits de l’accueil et de humilité, surtout du sens de l’écoute d’IBK qui s’est dit prêt à les appuyer dans leur projet. Cérémonie officielle de la ” Rentrée solennelle du Barreau” Le Président de la République, et Président du Conseil Supérieur de la Magistrature, Ibrahim Boubacar Keita, a présidé le jeudi en milieu de matinée, la cérémonie officielle de la ”Rentrée solennelle du Barreau”. Le thème pour cette année est : ” La crise sécuritaire et les libertés publiques”. Le Chef de l’Etat, toujours heureux de se retrouver en présence des hommes de droit, a évoqué tout l’intérêt qu’il porte à la Rentrée du Barreau : « Je salue la vitalité du Barreau malien, son dynamisme d’année en année, pour la permanence du droit comme épine dorsale de l’État de droit au Mali… » Le Chef de l’État a estimé que le thème retenu cette année est pertinent pour notre pays. Un thème qui illustre bien la situation que vit notre pays : « Comment dans un contexte de lutte antiterroriste préserver malgré tout le droit des gens…tout ce que nous entreprenons dans ce domaine-là est fait pour la volonté politique certes mais en ayant le souci toujours de ne pas oublier l’homme. » dira IBK. Le Président de la République a rassuré quant à la préservation des droits du citoyen malgré une situation de crise sécuritaire hors du commun. Selon Maître Alassane Sangaré, Bâtonnier de l’Ordre des Avocats du Mali, la toute première rentrée solennelle du barreau du Mali a eu lieu en 1996 quand l’actuel Président IBK était Premier ministre du Mali. Et, cette rentrée solennelle 1996 avait été possible grâce à son aide et à son soutien. Le Barreau du Mali dans sa forme actuelle existe depuis 1971 par une ordonnance du CMLN. Il compte 336 avocats. L’évènement a pris l’exemple sur le Barreau de Paris créé en 1810 dont la rentrée solennelle est annuelle. L’espace UEMOA a décidé que chaque barreau fasse sa rentrée solennelle tous les deux ans. La cérémonie a eu lieu dans la salle de 1000 places de la Cour suprême du Mali à Banankabougou Bolé, Commune VI du District de Bamako en présence du Premier ministre Soumeylou Boubeye Maiga, du Ministre de la justice, Garde des Sceaux, plusieurs membres du gouvernement, les chefs d’Institutions, les membres de la Cour de justice de l’UEMOA, les bâtonniers de pays amis, membres de la famille judiciaire, les membres du conseil de l’ordre et de nombreux autres invités.. Source Présidence Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here