Chine-France : la modernisation de l’armée comme réponse aux menaces actuelles

9
La Chine et la France travaillent à la modernisation de leur armée en les équipant de matériels électroniques afin qu’elle assure un contrôle efficace des citoyens à n’importe quel moment. En effet, la sécurité doit être au centre de toutes les politiques. À ce titre, avec cette avancée technologique, la technique doit être au service des armées. C’est ce qu’ont compris la Chine et la France. Dans un monde menacé partout par les mouvements terroristes, la sécurité ne doit pas être légèrement considérée. Elle doit être au centre de toutes les préoccupations politiques afin d’assurer la sécurité des personnes et de leurs biens. C’est dans ce sens que la Chine prévoit d’équiper ses forces de l’ordre avec des « lunettes de reconnaissance faciale ». Des lunettes connectées à un système mis en place contenant tous les fichiers de tous les citoyens. À cet effet, elles permettent de les connaitre à travers les traits de leur visage.
Ces lunettes, bien qu’étant en leur phase de test, ont permis d’ores et déjà d’arrêter 33 personnes à la gare de Zhengzhou en Chine. Toutes ces personnes arrêtées étaient des hommes figurant déjà dans les bases de données de la police, c’est-à-dire des personnes recherchées parce que possédant de faux documents. La plupart possédaientunedouble identité, deux cartes d’identités différentes. En effet, cet outil est capable d’analyser le visage de plus de 120 000 voyageurs par jour. En conséquence, pour rendre le travail plus efficace dans les jours à venir, la Chine travaille présentement à l’identification de tous ses citoyens pour qu’ils soient tous identifiables en une seconde. Ce travail en amont consiste à la prise des échantillons de voix, d’ADN, de groupe sanguin, de photos, d’empreintes digitales de chaque citoyen chinois. Tous ces travaux constitueraient des préparatifs de la fête du Nouvel An lunaire qui se passe chaque année le 16 février où il y aura plus de monde. Au cours de cette fête, la Chine accueille une foule nombreuse. Or, les terroristes ne visent que la grande masse pour perpétrer leur attentat afin de faire plus mal. À cet effet, il convient de se préparer pour éviter de tels désastres. À la suite de la Chine, le gouvernement français entend également réformer son armée en la modernisant à travers la fourniture d’équipements hyperconnectés. Nous savons déjà qu’en France, la sécurité des citoyens sur le Net est assurée puisque les comptes des citoyens sont suivis de près. De l’internet, la France s’engage dans la rue afin d’assurer la sécurité des citoyens via des moyens numériques mis à la disposition des forces de l’ordre et de sécurité. Cela constitue le contenu de la Nouvelle loi de programmation de l’armée en France annoncée par Gérard Collomb le 8 février 2018. Cette loi prévoit la création d’une Police de Sécurité Quotidienne (PSQ), la livraison de 60 000 tablettes numériques et de Smartphones aux gendarmes et 50 000 aux policiers d’ici à 2020. Dans sa politique de modernisation, la France montre sa volonté de fournir à ses forces de l’ordre des outils numériques leur permettant de distinguer tous les citoyens individuellement. Ce travail d’identification a commencé depuis 2013 à travers le fichier TES (Titres électroniques sécurisés) qui est un système d’identification contenant toutes les informations des citoyens français, en tout cas de tous ceux qui possèdent une carte nationale ou un passeport français. Tous ceux-ci montrent que la Chine et la France mettent la modernisation de leur armée au-dessus de leur efficacité physique. Celle-ci est inutile sans les équipements efficaces. Cependant, vu toute l’ampleur des attaques terroristes dans le monde, il est presque indispensable de faire recourt à des outils électroniques, surtout de reconnaissance faciale permettant de scanner le visage de tous les citoyens comme font ces lunettes biométriques de reconnaissance faciale. On ne doit pas badiner avec la sécurité de nos États dans un contexte où le doute n’est pas à exclure sur le sort de nos nations. Fousseni TOGOLA

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here