Revalorisation des chefs de villages et quartiers : Un pas de géant effectue à Sikasso

35
Après le diplôme d’honneur du ‘’Chevalier du Balanzan’’ décerné par la coordination des chefs de villages et quartiers de Ségou; après aussi une Attestation de reconnaissance du Réseau des Jeunes des Partis Politique du Mali (RJPPM), c’est au tour de la Coordination des Chefs de villages et Quartiers de la Région de Sikasso de célébrer le Président le Dr Abdoulaye SALL, Président de CRI-2002, Ancien Ministre des Relations avec les Institutions, en le revêtant de l’habit traditionnel Sénoufo. Cette distinction honorifique a eu lieu à la faveur de la cérémonie de remise officielle au Gouverneur de la Région de Sikasso, Bougoussènè COULIBALY, du répertoire des Chefs de villages et quartier de ladite région, dans la salle de conférence du Conseil de cercle.
C’était en présence des autorités administratives, des chefs de villages avec à leur tête leur coordinateur régional Mr Siriki DIAWARA, qui avait pour hôtes le coordinateur de la région de Ségou, Seydou Oumar TOGORA, du 5eme adjoint au maire de Sikasso, Hamza s DIARRA, du 2eme vice président du Conseil régional, Soumaila SANOGO. Annoncé à Ségou, quelques jours plus tôt, le répertoire a été reçu telle une manne. Une preuve supplémentaire de l’engagement de CRI-2002 en faveur des autorités et légitimités traditionnelles qui doivent pleinement jouer leur rôle et responsabilité pour le bon équilibre de la société malienne. C’est en reconnaissance de cet engagement jamais pris à défaut que la coordination des chefs de villages et quartiers à décidé de revêtir le Dr SALL de l’habit traditionnel Sénoufo. Le symbole est très fort. Et pour cause, explique t-on, l’habit au-delà de sa dimension parure, est ce qui protège, reflète la valeur d’un homme au sein de sa communauté. Reconnaissance mais également devoir de continuer sa noble mission qui participe à l’encrage de la démocratie dans notre pays. Faut-il rappeler que la présente initiative s’inscrit dans le cadre du plan quadriennal (2015-2018) de CRI-2002, contact national de transparency International, notamment en ce qui est de la mise en oeuvre du Programme ‘’Partenariats pour l’exercice d’une gouvernance appropriée (PEGA 2015-2018) dans les régions de Sikasso, Mopti, Tombouctou et au niveau national’’ financé par la Direction du Développement de la Coopération Suisse au Mali. Le moins que l’on puisse dire c’est que la crise multidimensionnelle vécue par le pays à fortement contribué à l’éveil des consciences quant à la revalorisation des autorités traditionnelles. Pour preuve, parmi les 10 thèmes débattus lors phares des états généraux de la Décentralisation tenus à Bamako le 21,22 et 23 octobre 2013, 8 portait sur le rôle des autorités traditionnelles et coutumières dans la gestion politique locale et nationale. Il faut préciser que le répertoire à été rédigé en 2 tomes. Le premier renferme les données des cercles de: Bougouni- Kolondieba- et Yanfolila Le second porte sur les Cercles de: Sikasso- Kadiolo- Koutiala et Yorosso. Par BD

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here