5ème adjointe au maire de la commune V, Mme Coulibaly Oumou Coulibaly : Une amazone engagée pour l’émancipation des femmes !

3
Mme Coulibaly Oumou Coulibaly, 5ème adjointe au maire de la commune V, est une femme battante avec une grande expérience qui lutte inlassablement pour l’émancipation et le développement des femmes du Mali. Zoom sur cette défenseuse infatigable de la gent féminine. Inspectrice commerciale de formation couplée d’un diplôme en comptabilité financière avec plus de 17 ans expériences, Coulibaly Oumou Coulibaly est formatrice en vie associative. Promotrice de la Cité des maliens rapatriés de la Côte d’Ivoire, elle est à sa 7ème maison construite pour les femmes veuves à Moutougoula (Bolibana). Egalement promotrice de l’Entreprise ‘’Coura service Restauration des séminaires services traiteurs commerce général’’, Madame Coulibaly est depuis 2003 la présidente de l’Association des maliens rapatriés de la Côte D’Ivoire(ARM) et la trésorière de la fédération des associations des migrants(FAM). Pour porter haut la voix et la cause des femmes, elle a participé à plusieurs rencontres nationales et internationales que sont entre autres : la foire commerciale des produits artisanaux des groupes féminins vulnérables ; la première édition du salon de l’Economie solidaire et sociale ; la semaine nationale de la sécurité sanitaire des aliments ; à l’enquête sur longitudinale sur l’artisanat(ELAR) ; à l’Entreprenariat féminin en Afrique à Gambie sur le financement de l’ONG Mouvement pour la paix et le développement local(MPDL) en collaboration avec la coopération Espagnol ; au Forum Global pour la Migration à l’Ile Maurice…. Pour sa patrie et la défense des droits des femmes, Madame le maire ne badine pas. Et pour mener à bien cette noble mission, elle est, en plus d’être la présidente de plusieurs associations et groupements féminins, membre de plusieurs réseaux. A savoir : le réseau des associations des maliennes pour le développement local(RAMDEL) ; la Fédération des Associations des migrants ; le Haut conseil des Maliens de l’Extérieur et le Conseil Supérieur des Maliens de la Diaspora (CSMD). De Kalaban-Coura à la Mairie De son quartier natal, Kalaban-Coura à la Mairie de la Commune V, le chemin a été très épineux pour Coulibaly Oumou Coulibaly. Cela est rendu possible grâce à son courage et sa détermination en faveur de son quartier. Infatigable travailleuse, elle a été à l’œuvre de plusieurs réalisations dans la commune V en général et celui de son quartier Kalaban-Coura en particulier. Très humble et sociale, elle a œuvré inlassablement à la promotion des activités civiques et citoyennes par la formation et la sensibilisation des femmes et des jeunes de Kalaban-Coura ; à la promotion du travail et de la conscience professionnelle. Ouverte à tous, elle a eu à soutenir et encourager plusieurs initiatives tentant à l'émancipation et à la formation des jeunes issus de l'exode rural en vue de leur retour au bercail. Selon des témoignages, Mme Coulibaly a également procédé à la sensibilisation pour l'éducation et la promotion des jeunes filles et concourut à l'assainissement et à la préservation de l'environnement public. Elle est aussi à l’œuvre de l'aménagement des places publiques du quartier de Kalaban-Coura. C’est grâce à toutes ces activités citoyennes menées et à son combat sans relâche pour le développement de sa commune que la population lui a élu conseillère communale avec l’allure d’un plébiscite sous la bannière du parti ‘’Alliance pour la République (APR) aux élections communales du 20 novembre. Par manque de considération, elle a démission de cette formation politique pour porter sur les fonts baptismaux ‘’ le Mouvement populaire des femmes et jeunes du Mali’’. Un mouvement d’ailleurs ouvert à toute personne qui œuvre pour le développement du Mali. Membre influente de la Mairie de la Commune V, Mme Coulibaly Oumou Coulibaly, entend jouer pleinement le rôle réel d’un maire surtout en faveur des femmes. Son slogan : « l’intérêt des femmes du Mali d’abord ». Son combat colossal en faveur du développement du Mali et l’émancipation des femmes lui a valu des titres honorifiques. Elle a été décorée en janvier 2015 chevalier du mérite national du Mali et chevalier de l’ordre national du Mali. La Rédaction Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here