Abdoulaye Fanta Dansoko : “Nous nous engageons pour une meilleure année académique à la FMOS/FAPH”

4
Une interview exclusive du secrétaire général du comité AEEM de la Faculté de médecine et d’odontostomatologie (FMOS) et de la Faculté de pharmacie (FAPH). Le Confident : Sous quel thème placez-vous cette nouvelle année universitaire au niveau de la FMOS-FAPH ? Dans l’optique de faire mieux que durant les années antérieures. Cette année, nous mettons l’accent sur les défis et perspectives à relever pour nous assurer une année universitaire régulière. Le Confident : Est-ce que tout était fin prêt pour la rentrée ? Des grandes améliorations ont été constatées cette année, notamment avec la 1re édition de la cérémonie de la rentrée universitaire, une initiative très salutaire du doyen de la Faculté de médecine. Et pour couronner de succès cette année universitaire nous invitons tous les acteurs administratifs de nos deux facultés à tenir les engagements soulignés lors de la dite rentrée. Le Confident : Quels sont les défis à relever ? Nombreux sont les défis auxquels nous sommes confrontés. Néanmoins, les plus pertinents sont entre autres : la régularité des cours, la disponibilité à temps des allocutions financières des étudiants, le respect strict du chronogramme de l’année. Avec la coopération de nos différentes administrations, nous pourrons relever ces défis. Le Confident : On parle d’effectif pléthorique au niveau de la med 1. Qu’en est-il ? Durant les inscriptions des nouveaux bacheliers au cours cette année, la médecine à enregistré environ 1500 étudiants qui viennent s’ajouter aux 700 étudiants recalés habilités à s’inscrire de nouveau sans compter les dérogations spéciales, les Maliens de l’extérieur et les non-nationaux. Le Confident : Quels sont vos rapports avec les deux décanats ? Nous avons des rapports de partenariats très soudés avec nos différents décanats. Nous œuvrons ensemble pour la sauvegarde des intérêts matériels et moraux de tous les étudiants de nos deux facultés. Le Confident : Peut-on espérer qu’il n’y aura pas de violence au niveau de vos deux facultés ? L’Association des élèves et étudiants du Mali, dans les textes, a toujours été contre la violence. Au sein de nos deux facultés, nous menons une lutte noble et nous mettrons tout en œuvre pour bannir la violence sous toutes ses formes au sein de nos facultés. Le Confident : Un message aux deux décanats Tout d’abord je tiens à les féliciter pour tous les efforts fournis pour la réussite de cette rentrée universitaire. Nous sommes très ravis de ce nouveau partenariat qui nous lient et qui est sans doute capital pour la réussite de l’année. Nous souhaitons que ce partenariat soit pérennisé durant les années à venir. Le Confident : Un message aux camarades étudiants Qu’ils soient rassurés car ce comité en qui ils ont eu confiance ne ménagera aucun effort pour revendiquer leurs intérêts matériels et moraux et physiques quelles que soient les circonstances. Propos recueillis par Drissa Kantao Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here