Cheick Harouna Sankaré, président du MUM : Le MUM est une association apolitique, non confessionnelle et à but non lucratif ouvert à tous

45
Créé en décembre 2016, le Mouvement pour l’union des maliens (MUM), une association apolitique, non confessionnelle et à but non lucratif ouvert à tous, vient tenir, le samedi 10 février 2018, sa toute première Assemblée générale ordinaire. A l’issue de cette assemblée générale un bureau exécutif de 65 membres dont 25 femmes, sous la présidence du Cheick Harouna Sankaré a été mis en place. L’objectif de ce bureau n’est autre que de promouvoir la paix et l’entraide entre les maliens de l’intérieur et de l’extérieur. La cérémonie d’ouverture de cette première Assemblée générale ordinaire qui s’est tenue dans la salle Bazouma Sissoko du Palais de la Culture a refusé du monde. C’était en présence de nombreuses personnalités dont entre autres le président du Mouvement pour l’union des maliens (MUM), Cheick Harouna Sankaré ; le Guide spirituel de l’Ançar Dine, et président du Groupement des leaders spirituels musulmans du Mali, Chérif Ousmane Madani Haïdara ainsi que le Ministre de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale Mohamed El Moctar.
Rappelons que le mouvement pour l’union des maliens est certes à sa première assemblée générale mais ses actes et gestes sont majeurs dans notre pays à travers ses coordinations et ses clubs de soutien et d’amis partout au Mali et à l’étranger. Le Mali a connu une crise et dès lors la paix est devenue un objectif précieux recherché. Cette crise de 2012 a fait plus de 50.000déplacés et l’une des missions de nos plus hautes autorités fut de ramener la paix, la cohésion sociale, et surtout recoudre le tissu social en créant un ministère dédié uniquement à la réconciliation dont notre pays a fortement besoin. Le mouvement pour l’union des maliens malgré son jeune âge a su se faire une place importante grâce à ses actions humanitaires et généreuses à travers tout le pays. Comme son nom l’indique aucun sacrifice n’est de trop pour ramener la paix et cela malgré tous les obstacles. Une telle cérémonie vue son importance interpelle forcément une implication de toutes personnes de ressource afin d’atteindre les objectifs. Le maire de la Commune V, dans son mot de bienvenu a salué les actes que ce mouvement mène jour et nuit dans le cadre des actions humanitaires en aidant les démunis pour qu’ils aient une vie meilleure. Le représentant du Réseau des communicateurs traditionnels ( RECOTRAD ), Amadou Dagamaïssa, dans son allocution a affirmé que dans l’islam l’union est primordiale et le mouvement pour l’Union des maliens effectue jour et nuit des efforts pour réunir les fils et filles de ce pays. « Le fait de voir quelqu’un qui se déplace à travers tout le pays pour apporter de l’aide à ceux qui en ont besoin sans aucune arrière-pensée prouve son humanisme et sa bonté, est à saluer et à encourager », a-t-il dit. Et de souligner que le Mali a besoin des hommes et femmes qui portent les idéaux du président Sankaré. Prenant la parole, le président du MUM, Cheick Harouna Sankaré a fait savoir que ce mouvement apolitique créé le 31 décembre 2016 vient à point nommé pour ramener les maliens au tour d’une seule table. « Nous saluons tous nos forces de l’ordre et de sécurité pour leurs efforts inlassables quant à la défense de la patrie. Face aux nombreux défis auxquels notre pays est confronté le MUM reste ouvert à toute personne se battant pour la stabilité et l’union des maliens », a-t-il asséné. A l’en croire, avec la monté de l’islam radicale et de l’insécurité grandissante le MUM se donne pour missions fondamentales dans nos communautés de sensibiliser, d’éduquer et d’informer les citoyens sur le droit et devoirs de citoyenneté pour qu’elle vive dans la paix. « Pendant la crise le Mali et ses différents partenaires dont la MINUSMA, la France ont su repousser le chaos djihadiste. Après ces événements le tissu social de notre pays fut dégradé. Avec la signature des accords de paix, notre pays avait fortement besoin d’une véritable cohésion sociale », a-t-il évoqué. C’est pourquoi, il a demandé aux hommes politiques de mettre le Mali au centre de leurs actions sans distinction. De même, il a invité les forces vives de la nation et les autorités à mettre tout en œuvre pour la tenue des élections libres et transparentes afin d’éviter toute nouvelle mésentente. Le ministre de la Réconciliation et de la cohésion sociale, Mohammed El Moctar dans son intervention a exprimé toute sa reconnaissance aux efforts du MUM. A ses dires, les gestes d’Harouna Sankaré en faveur des citoyens sont un appui incontournable de nos jours pour réconcilier les enfants de ce pays. Il a rassuré la disponibilité de son département à soutenir les actions du MUM. Quant au guide spirituel de l’Ançar dine, Cheick Ousmane Cherif Madani Haidara a affirmé que si les actes posés par Harouna étaient seulement suivis et imités par la moitié de la population selon les manières et en fonction des moyens de chacun, nous ne serons plus là où nous en sommes. A l’entendre, en lui décernant un trophée « Je pense plutôt que c’est Harouna et les membres de son mouvement qui mérite tous les honneurs ». Il a souligné que lui et les ançars vont soutenir les actions de Harouna et l’exhortent à continuer sur cette voix salutaire. En outre, il est à indiquer le MUM a décerné deux trophées de paix à deux éminentes personnalités pour leur effort pour la paix. Le premier récipiendaire fut Ousmane Cherif Madani Haidara et le deuxième fut le ministre de la réconciliation Mohammed El Moctar. Par ailleurs, il est à retenir que dans son agenda le M.U.M va bientôt lancer une vaste campagne de sensibilisation d’information et humanitaire dans la région de Mopti dans les joursà venir en partenariat avec le GIZ et le soutien du ministère de la Réconciliation. M.L. KONE Source : Le fondement

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here