Evaluation du système pharmaceutique au Mali : Les acteurs en conclave pour partager les résultats de la mission

44
L’Hôtel Salam a servi de cadre hier jeudi 15 février pour l’atelier de restitution des résultats de la mission d’évaluation du système pharmaceutique au Mali. La cérémonie d’ouverture a été présidée par Dr Sango Fanta Sangho, Directrice adjointe de la DPM, non moins représentante du ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique. C’était en présence de M. Mustapha Hajjou, représentant de l’USP/PQM (Programme de Promotion de la Qualité des Médicaments). Organisé par la Direction de la Pharmacie et du Médicament (DPM), avec l’appui financier de l’USAID/PMI, cet atelier avait pour objet de partager les résultats de la mission d’évaluation avec l’ensemble des acteurs concernés.
En effet, le Programme de Promotion de la Qualité des Médicaments (PQM), conformément à son plan d’actions, appuie sur financement de l’USAID-PMI, la Direction de la Pharmacie et du Médicament (DPM) comme structure de règlementation pharmaceutique. Cela, surtout dans le domaine de la pharmacovigilance. Il faut rappeler qu’en 2017, le PQM a organisé une première mission du 3 au 6 mai qui a consisté à faire un état des lieux des fonctions réglementaires de ladite structure. Ce plan d’actions permettra de renforcer les capacités desdites fonctions réglementaires. La seconde mission d’évaluation a eu lieu pour rencontrer l’ensemble des autres structures et acteurs du système pour une évaluation holistique. Selon les organisateurs, l’ensemble des résultats obtenus doivent être partagés pour permettre à tous les acteurs d’être d’une part situés sur les objectifs atteints au cours de la mission et d’autre part, de proposer une dynamique d’actions collectives. Souhaitant la bienvenue aux participants, Dr Sango Fanta Sangho a, au nom du Directeur Général de la Pharmacie, expliqué le contexte de la rencontre. Selon le représentant de l’USP/PQM, Mustapha Hajjou, depuis 2009, le programme PQM sur financement de l’USAID/PMI a mis en œuvre un plan d’activités dans le but d’accompagner le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique à travers certaines de ses structures notamment la DPM (Direction de la Pharmacie des Médicaments) et le Laboratoire National de la Santé (L.N.S.). A cet effet dit-il, leur accompagnement consiste à renforcer les capacités de ces structures de la santé dans le but d’assurer la qualité des médicaments et du système pharmaceutique. «C’est dans ce cadre que nous avons apporté notre appui à la réalisation de l’évaluation dont la restitution fait l’objet de cette rencontre…», a-t-il indiqué. Fily Sissoko

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here