Bamako : La sortie ratée de Ras Bath

51
Irrité par un fichier vocal, récemment publié, dans lequel il certifie la réélection d’IBK sans difficulté en 2018, le chroniquer Mohamed Youssouf Bathily a fait une sortie ratée en tentant de se défendre. Dans sa réaction postée sur facebook, Ras Bath reconnait l’authenticité du fichier dans lequel il certifie qu’en 2018, « si jamais IBK se présente aux élections, il sera réélu par les Maliens sans difficulté ». Seulement, veut-il faire croire, que les déclarations qu’il avait faites, ne sont plus dans leur contexte, avec le temps. Au fond, disait-il, « tous les opposants, Soumaïla Cissé, Tiébilé Dramé, etc…, se sont ressaisis et en train de se retrouver ». Ce qui selon lui, le convainc pour interjeter ses déclarations d’hier faisant d’IBK le premier des derniers, et que malgré le bilan de ce dernier, « son cadavre vaut mieux que ses opposants ». Entre ses déclarations d’hier en nette déphasage avec celles d’aujourd’hui, Ras Bath refuse de s’assumer. Pris dans son propre piège, le Rasta que les Maliens attendaient à leur apporter un candidat à même de relever les défis, retourne la casquette pour flatter les opposants qu’il comparait à des mamans incapables d’allaiter. Une situation qui, à ses dires, obligera les Maliens à se rabattre sur IBK, « la grande mère à téter, malgré son bilan ». En définitive, le Chroniqueur qui a reçu un grand coup à travers ses anciennes déclarations, ne sait par sur quel pied danser. Ali mana, membre du cdr2 (France) Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here