Crise à la fédération malienne de jeu d’échecs : L’arbitrage du Cnosm attendu

23
La médiation de Habib Sissoko, président du Comité national olympique et sportif du Mali dans la réconciliation et la réunification des journalistes sportifs du Mali a été appréciée et encouragée dans le monde du sport malien. Ce qui fait que Habib Sissoko et son staff du Comité olympique sont sollicités pour éteindre le feu dans d’autres associations sportives, notamment la Fédération malienne de jeu d’échecs plongée dans une crise profonde. Cette crise de la Fédération malienne de jeu d’échecs est consécutive au fiasco du renouvellement de son bureau le 29 décembre 2017. En effet, selon Seydou Samaké (le président de la Ligue du jeu d’échecs de Bamako), ce renouvellement a été tout sauf une assemblée générale. Lors de ces assises, des violations graves des textes, notamment avec des falsifications des statuts ont été constatées, modifiant le statut original. C’est au cours de la relecture des textes que le pot-aux roses qui incrimine le président sortant, Ousmane Diakité, a été découvert. Aux dires des délégués, la relecture des textes était faite sur un document falsifié. Ensuite, au cours des assises, il n’y a pas eu de présentation de bilan moral et financier. Tous ces griefs ont été formulés contre le président sortant, Ousmane Diakité. Il s’est aussi trouvé que le président avait fait venir des délégués ” fantoches ” des régions. Ce qui fait que des membres de son bureau (le secrétaire général, le vice-président, le directeur technique et d’autres délégués de Bamako) ont quitté la salle en guise de protestation. Et sans tenir compte des réactions des membres de son bureau, le président sortant a pris la décision de former un bureau sans la majorité des délégués, créant ainsi une crise au sein de sa fédération. Ce qui fait que des membres du bureau sortant ont adressé une pétition au Comité national olympique et sportif pour solliciter son arbitrage. Sinon, à leurs dires, le jeu d’échecs risque de mourir de sa belle mort. Car tous les joueurs confirmés (qui ont un classement de la Fédération internationale des échecs) se trouvent à Bamako. Et ce sont ces derniers qui ont été écartés par le président Ousmane Diakité. Siaka DOUMBIA Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here