Distinctions honorifiques au ministère de l’économie numérique et de la communication : Une dizaine d’agents décorés dont Abdoulaye Traoré de l’AMAP et Mme Konaté Oumou Djatta Kéïta de l’Ortm au grade de Chevalier de l’Ordre national

8
Plusieurs cadres du ministère de l’Economie numérique et de la Communication viennent d’être décorés pour services rendus à la Nation. Certains récipiendaires ont été élevés au grade de Chevalier de l’Ordre national tandis que d’autres ont reçu les médailles de l’Ordre du mérite national avec Effigie Abeille. Ils sont au total 15 récipiendaires à être décorés, cette année, aux grades de Chevalier de l’ordre national et de l’Ordre du mérite national avec l’Effigie Abeille au niveau du département de l’Economie numérique et de la Communication. Cela pour services rendus à la Nation. Il s’agit des agents issus de différents services rattachés audit Département, notamment l’Ortm, l’Amap, l’Agetic, La Poste…Parmi les récipiendaires figurent le directeur général de l’Amap, Abdoulaye Traoré, Mme Konaté Oumou Djatta de l’Ortm, Lamine Kéïta (directeur financier et matériel du ministère de l’Economie numérique et de la communication) Mme Samassékou Sokona Gakou de La Poste, Boureima Kéïta (Agetic). Tous ces cadres ont été élevés au grade de Chevalier de l’Ordre national du Mali. Tandis que Assistan Coulibaly, Oumar Dembélé, Mady Kéïta, Cheick Aboubacar Touré (ORTM) Yacouba Diarra, Mahamadou Diallo (ORTM) Moustapha Sow, Aminata Sidibé, Boubacar N’Diaye et Sidiki Kéïta ont été élevés à la médaille du mérite avec l’Effigie Abeille. Le choix de Mme Konaté Oumou Djatta Kéïta a été fortement salué pour qui connait le rôle que cette dame joue dans le cadre de la promotion de la culture malienne. Elle est l’initiatrice et l’animatrice principale de plusieurs émissions au niveau de l’Ortm, à savoir “Niaga”, “Sambé Sambé” ou encore “Tunkaranké”. Elle a pu donner un cachet particulier à toutes ces émissions qui font aujourd’hui la fierté du Mali aux plans national et international. C’est dans une ambiance festive et cordiale qu’ils ont reçu leur médaille, le mardi dernier, des mains du ministre de l’Economie numérique et de la Communication, Arouna Modibo Touré et du Grand chancelier des ordres nationaux, le Général de Brigade Amadou Sagafourou Guèye. L’événement s’est déroulé dans les locaux du Département, en présence des récipiendaires et des membres du Cabinet ministériel, ainsi que le personnel de l’administration. C’est devant tout ce beau monde que le Grand Chancelier des ordres nationaux a pris la parole pour d’abord féliciter les récipiendaires. “Cette cérémonie de décoration occupe une place importante dans l’agenda de la Grande Chancellerie et revêt pour tous les départements ministériels et les institutions un aspect hautement symbolique. Il s’agit de montrer aux travailleurs du Département, au Mali tout entier, les figures de la nouvelle vague d’agents émérites, de ceux qui, par leur abnégation, leur professionnalisme, leur exemplarité de tous les jours ont émergé du lot, attirant l’attention de leur hiérarchie et l’admiration des autorités de nomination. En ma qualité de Grand Chancelier des Ordres nationaux, investi du pouvoir de réception dans l’Ordre par son Excellence Ibrahim Boubacar Kéïta, président de la République, Grand Maître des Ordres nationaux, je trouve toujours un vif plaisir et une grande fierté de prendre part à ces cérémonies qui immortalisent, pour les générations présentes et futures, l’excellence et le patriotisme que vous incarnez” dira-t-il. Avant de préciser : “Toutes les nations ont à un moment donné de leur histoire ressenti la nécessité de mettre en exergue certaines valeurs communes : bravoure, ténacité, solidarité, dignité, don de soi, dévouement, conscience professionnelle, loyauté, efficacité, fidélité, entre autres. Toutes ont chanté, magnifié les mérites des hommes et des femmes, quels que soient leurs domaines d’activités, qui ont fait honneur à leur pays. Cette tradition multiséculaire, qui met à l’honneur le Mérite et non plus la naissance, fait partie de la culture du Mali”. Pour conclure son intervention, le Général de Brigade Amadou Sagafourou Guèye fera un clin d’œil aux récipiendaires : “Il n’est pas aisé de distinguer une élite, encore moins de mettre en exergue des mérites éminents. Voilà pourquoi, vous avez été proposés par le ministre de l’Economie numérique et de la Communication pour recevoir ces distinctions honorifiques, parce qu’il vous pratique au quotidien, parce qu’il vous connait et a décelé en vous les vertus qui font les grands hommes. Vos qualités et vos mérites, reconnus par vos responsables hiérarchiques ont été confirmés et validés par Son Excellence Ibrahim Boubacar Kéïta, président de la République, Grand Maître des Ordres nationaux. Vous êtes des modèles estimés, des exemples de mérite et d’excellence qui devrez aider au réarmement morale de notre pays, aider à relever les défis d’édification de valeurs professionnelles, spirituelles et morales du Mali nouveau”. C’est avec une grande joie que le ministre Arouna Modibo Touré a pris la parole pour féliciter les récipiendaires. “Mes premiers mots vont à l’endroit des récipiendaires. Chers collaborateurs, au nom des plus hautes autorités et de tout le département de la Communication, de vous féliciter chaleureusement. Vous venez de recevoir une distinction qui est une marque de reconnaissance de l’Etat et de la Nation pour votre courage, votre abnégation et votre sens élevé du devoir. C’est donc un hommage de la nation à votre sens de l’Etat et à votre sens élevé de l’intérêt général. C’est aussi une lourde responsabilité et un appel à plus d’engagement et à plus de détermination au service de l’Etat et de la Nation” a-t-il déclaré avec fierté. Avant de souligner : “Votre décoration ne signifie pas pour autant que ceux qui n’ont pas été distingués cette année ont démérité. Loin s’en faut. Le choix porté sur vous est une invitation pour que chacun s’investisse avec ardeur, détermination et de manière résolue dans l’exécution des tâches à lui confiées. Rien n’est plus noble que le service de l’Etat et de la Nation. Et soyez sûrs que la Nation sera toujours reconnaissante envers ses enfants qui auront mérité d’elle. Parce que servir l’Etat doit être pour chacun d’entre nous un vrai sacerdoce”. A.B. HAÏDARA Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here