Ministère du développement local : Soumana Mory Coulibaly s’engage pour l’atteinte des objectifs du Programme présidentiel d’urgences sociales

24
Pour sa première sortie à Ségou, les 8 et 9 février 2018, on peut dire que le ministre du Développement local, Soumana Mory Coulibaly est sur la bonne ligne pour réussir sa mission. Aujourd’hui, le Programme présidentiel d’urgences sociales (PPUS) demeure l’une des priorités de son département. Nommé ministre du Développement local, l’ex-directeur général de l’Office national des produits pétroliers (Onap) Soumana Mory Coulibaly veut passer à la vitesse supérieure. Il est bien parti pour réussir ses missions. Pour sa première mission à l’intérieur du pays, le ministre du Développement local a choisi la ville de Ségou à travers une rencontre d’échanges et de réflexion avec les services techniques rattachés.
Cette rencontre s’est déroulée du 8 au 9 février dans la salle de conférence de l’Office du Niger. Elle s’inscrivait en droite ligne de la prise de contact concertée avec les services basés dans la région de Ségou qui relèvent du ministère de l’Agriculture et celui du Développement local. Ces deux départements ont convenu de la nécessité de conduire des missions conjointes sur le terrain pour une synergie d’action dans la réalisation de leurs missions respectives. Ont pris part à cette rencontre de Ségou, les premiers responsables et cadres de différents services sur leur plan de travail annuel 2018 notamment l’ADR de Ségou, l’Agetier, l’Office du Niger, l’Office riz Ségou, Mopti, l’Office de développement du Moyen-Bani et le Conseil régional de Ségou… Il s’agissait de dégager de manière concertée les actions prioritaires qui concourent à la mise en œuvre du Programme présidentiel d’urgences sociales. Le ministre Soumana Mory Coulibaly était visiblement très heureux de présider cet atelier. Selon lui, “la création du département du Développement local, suite au remaniement ministériel du 30 décembre 2017, réaffirme la volonté des plus hautes autorités du pays de mettre les enjeux du développement des territoires au cœur des priorités nationales afin de satisfaire aux besoins de nos populations par une offre de service de qualité. C’est pourquoi, il a été assigné au ministère du Développement local, la préparation et la mise en œuvre de la politique en matière de développement des régions et des pôles de développement”, dira-t-il. Et de préciser : “Il s’agit pour nous de conduire des stratégies et actions concourant à la prise en compte des spécificités régionales et la correction des disparités régionales, l’aménagement des pôles de développement et l’opérationnalisation des espaces économiques partagées, l’accroissement des ressources financières des collectivités territoriales et la création de richesses et d’emplois dans les territoires”. En tout cas, le ministre Coulibaly est déterminé et engagé à faire face à ces nombreux défis. “Je ne ménagerai aucun effort pour assurer pleinement cette fonction de ministre du Développement local pour le bien-être des populations maliennes. Je vous exhorte à conduire des actions à impacts rapides favorisant la satisfaction des besoins essentiels des populations dans les domaines de la santé, du désenclavement, de l’éducation, de l’aménagement des espaces agricoles et pastoraux, de la fourniture d’eau et d’électricité conformément aux objectifs du Programme d’urgences sociales. Il s’agit, pour chacun à son niveau, d’accélérer la mise en œuvre de ces actions afin de soulager les souffrances des populations, réduire les inégalités sociales et jeter les bases d’une relance économique tel que instruit par le président de la République à l’occasion du conseil des ministres inaugural du gouvernement dirigé par Soumeylou Boubèye Maïga et je veillerai personnellement à l’exécution desdites instructions”, a déclaré le ministre avec beaucoup de fierté. Il a saisi cette opportunité pour remercier les partenaires techniques et financiers pour tous les efforts louables qu’ils ne cessent d’apporter pour soutenir le développement du Mali : “Je profite de cette occasion pour les inviter à davantage mutualiser les moyens et développer des synergies afin d’assurer une meilleure articulation et une cohérence dans les interventions pour satisfaire au mieux les besoins de nos populations”. Après cette rencontre de Ségou, le ministre Soumana Mory Coulibaly envisage de rencontrer les présidents des conseils régionaux, des présidents des conseils d’administration des Agences de développement régional (ADR) et les directeurs généraux des ADR afin de définir une feuille de route pour la conduite et la coordination des actions. Une autre rencontre avec les partenaires techniques et financiers est prévue en vue de leur présenter la vision du ministère du Développement local et les actions stratégiques que le département envisage de relever. A.B. HAÏDARA

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here