Plus d’un milliard de FCFA de l’UNESCO au Mali pour la consolidation de la réconciliation nationale dans ce pays

22
Bamako, Mali, 17 février (Infosplusgabon) - L’Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) vient de mettre plus d’un milliard de FCFA sur 18 mois à la disposition du Programme national pour la culture de la paix (PNCP) au Mali, a-t-on appris samedi de bonne source. Dans sa mission de consolidation des fondations de la réconciliation nationale, le ministère malien de la Réconciliation nationale et de la Cohésion sociale avait sollicité ses partenaires pour le finalement du Programme national pour la culture de la paix, lors d'une table ronde qui s'est déroulée la semaine dernière dans la capitale malienne. Le Représentant du Bureau de l’UNESCO à Bamako, Hervé Huot Marchand, qui a annoncé la nouvelle, a indiqué que la recherche de la paix était une mission essentielle et continue de l’Unesco, qui le proclame dans son propre Acte constitutif. "C’est donc en toute logique, et avec beaucoup d’engagement, que nous sommes heureux d’accompagner le ministère de la Réconciliation nationale dans son effort de recherche de la cohésion sociale et du mieux vivre ensemble entre tous les Maliens3 a dit en substance M. Hervé. L’UNESCO, a-t-il ajouté, est consciente des efforts que le gouvernement et tout le peuple du Mali ont déployés par la participation massive et inclusive de toutes les couches sociales à la signature de l’Accord pour la paix et de réconciliation nationale, en mai et juin 2015, pour pérenniser la paix nationale. "Le PNCP permettra d’ancrer le processus, d'asseoir une paix durable et prévenir les conflits et menaces, a-t-il indiqué, notant que sa réalisation nécessite des ressources importantes à mobiliser pour lesquelles les partenaires sont sollicités. Sans les citer, certains partenaires techniques et financiers ont identifié leurs centres d’intérêt et fixé leur participation financière, révèle un responsable du ministère malien en charge de la Réconciliation nationale. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here