9ème Session du conseil d’Administration du CFD: Pour relever le défi de l’année 2018, le budget global du Centre est fixé à plus de 1 milliard 300 mille F CFA

15
La salle de réunion du Centre de Formation pour le Développement (CFD) a servi de cadre, le jeudi 15 février 2018, à la 9ème session ordinaire de son conseil d’administration. La cérémonie d’ouverture des travaux était présidée par Mme Sidibé Zaminatou Cissé, représentant le ministre de l’Economique et des Finances et non moins secrétaire général dudit ministère. Elle avait à ses côtés M. Aliou Mohamed, Directeur général du Centre de Formation pour le Développement (CFD) ainsi que plusieurs autres administrateurs. Les points inscrits à l’ordre du jour portaient sur : les examens et les adoptions du procès-verbal de la 8ème session ordinaire du Conseil d’Administration (CA) ; le tableau d’exécution des recommandations de la dernière session ordinaire du CA ; le rapport d’activités au titre de l’année 2017 et du programme d’activités et budget 2018 et l’approbation des comptes de gestion 2015 et 2016. Pour l’année 2018, dira Mme Sidibé Zaminatou Cissé, le projet de budget qui a été soumis à l’appréciation des administrateurs, est équilibré en recettes et en dépenses à 1 milliard 374 millions 650 mille F CFA, soit une augmentation de 1.30% par rapport au budget précédent qui était de 1 milliard 56 millions 150 mille F CFA. Le représentant du ministre en charge des Finances a poursuivi en ajoutant que le CFD s’appuiera sur ce budget pour continuer à offrir des formations de qualité et d’aménager un parking pour les véhicules des auditeurs. Elle a rappelé que les ressources propres du centre proviennent principalement des prestations de formations à l’endroit des cadres du secteur public. Ce qui lui permettra d’assurer son autonomie financière à hauteur de 75,94%. Cependant, Mme Sidibé a fait savoir que le budget des charges 2017 a été exécuté à hauteur de 88,79% contre 83,64% en 2016 ; celui des investissements à 99,96% contre 65,18% en 2016 et le budget des produits 2017 à 97,17% contre 90,68% en 2016. Quant aux recettes 2017, le secrétaire général du ministère en charge des Finances dira qu’elles ont été chiffrées à 710 millions 484 mille 194 F CFA et se décomposent comme suit : formations 451 millions 700 milles F CFA, location de salle 124 millions 328 mille 425 f CFA et subvention d’Etat 134 millions 455 mille 769 F CFA. Au cours de l’année 2017, explique Mme Sidibé Zaminatou Cissé, le CFD a initié et exécuté 51 activités de formations sur une prévision de 50, soit un taux d’exécution de 102%. Pour ces formations, dit-elle, 27 ont été données par visioconférence et 24 en présentiel. Ces activités ont permis de renforcer les capacités de 1 366 cadres contre 877 en 2016, soit une augmentation de 55,75%. Le taux de participation des femmes à ces formations, dira le représentant du ministre en charge de l’Economie, est de 25,11%. De ce fait, elle a demandé à la direction du centre de continuer à améliorer le taux de participation des femmes aux formations du CFD. S’agissant des investissements, a souligné Mme Sidibé, le CFD a finalisé le processus d’acquisition du matériel informatique lancé en 2016 et a concrétisé l’achat d’un terrain qui servira de parking. Par ailleurs, courant 2017, la direction du CFD s’est rendue à Koulikoro, Kayes, Tombouctou et Gao pour échanger avec les cadres de ces régions sur les possibilités offertes pour qu’ils bénéficient les formations du CFD. Des formations en présentiel ont été données aux cadres de Sikasso, Ségou et Mopti. S’agissant du renforcement avec de la collaboration avec ses partenaires et de la recherche de partenaire, le CFD a consolidé sa collaboration avec ses partenaires tels que ENAP, ENA, GAPSET, CIRDEF et de l’Institut Français de Formateurs en Risque Majeurs et Environnement (IFFO-RME). Mamadou DOLO Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here