Candidature interne de l’ADEMA/PASJ : Le spectre d’un bras de fer entre pro et anti IBK

27
Le souhait de certains membres du Comité exécutif de l’Adéma Pasj de désigner un candidat en interne pour conquérir Koulouba en 2018, ne semble pas être du goût de tout le monde. Les pro-IBK qui sont des cadres de premier rang au sein du parti n’entendent pas se laisser faire. Un bras de fer est sans nul doute inévitable. Le Comité exécutif de l’Adéma Pasj a décidé, à la suite d’une réunion tenue le mercredi dernier au siège du parti, de désigner un candidat au sein du parti pour concurrencer IBK en 2018 à l’élection présidentielle. Cette position n’est pas partagée par certains cadres et non des moindres.
Parmi les cadres favorables à la continuité au sein de la Convention de la majorité présidentielle (CMP), nous pouvons citer le président du parti Tiémoko Sangaré, Abdoul Karim Konaté, Adama Tiémoko Diarra, tous des ministres. Et d’autres personnalités du parti notamment l’honorable Yaya Sangaré, porte-parole du parti, et Adama Sangaré, maire du District de Bamako. Ces cadres dévoués pour le parti souhaitent que le parti poursuive son soutien au président IBK durant les prochaines élections. Malheureusement, ces pro-IBK se heurtent à d’autres cadres (rebelles) du parti soutenus par la jeunesse. Considérés comme des rebelles au sein du parti par les pro-IBK, les fans de la rupture sont déterminés à barrer la route à toute possibilité de soutenir le président IBK. Parmi ces «rebelles», nous pouvons citer entre autres, Dramane Dembélé, Kalifa Sanogo et d’autres cadres du parti. Les opposants à la continuité ont également un autre problème à gérer, il s’agit de faire l’unanimité autour d’un candidat interne. Pour rappel, deux personnes du même camp ont déjà déclaré leur volonté de briquer la magistrature suprême. Pour le cas de Dioncounda Traoré, la position de ce dernier reste toujours floue entre les deux clans. Sans risque de nous tromper, au-delà d’un bras de fer entre les deux parties, le spectre d’une implosion plane sur le parti. Quelle que soit la suite de ce bras de fer, le parti Adéma en sortira affaibli. Wassolo

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here