Communication : Médecins sans frontières se dote d’une cellule locale

24
Dans le souci de créer un partenariat gagnant-gagnant avec les médias au Mali des responsables de Médecins sans frontières ont organisé le jeudi dernier à l’hôtel Mandé, une journée d’échanges avec la presse. La rencontre était animée par la chargée de communication régionale de MSF résidant à Dakar, Gilaine Thebault, le responsable communication MSF Bamako, Gianpiera Rasbelli et le chargé de communication permanent de MSF Mali, Lamine Keita.
La rencontre a commencé par la présentation de MSF à travers la projection d’un film documentaire sur ses activités notamment au Mali. Créer en en 1971, Médecins sans frontières (MSF) est une organisation humanitaire médicale internationale qui apporte secours aux populations en détresses, victimes de catastrophes naturelles ou humaines. Elle est une organisation humanitaire médicale d’urgence indépendante de tout pouvoir gouvernemental, militaire, religieux, international ou économique qui soigne gratuitement sans discrimination, et se garde de prendre part aux conflits armés. Médecin Sans Frontières compte 24 associations dans le monde dont 5 sections opérationnelles et 40’000 staffs nationaux – internationaux. MSF est financée par 6.1 millions de donneurs privés/particuliers. Elle n’accepte aucun fonds du gouvernement français et américain. Rappelons que MSF intervient au Mali depuis 1985. Aujourd’hui elle compte 2 sections, avec une seule et unique identité pour le public. Ainsi, 5 projets axés principalement sur la santé maternelle et infantile sont mis en œuvre à travers des programmes médicaux à Koutiala, dans les cercles de Ténenkou et Douentza, la région de Kidal, et le cercle d’Ansongo. L’organisation intervient aux quatre coins du monde dans le strict respect des valeurs, et principes conformes à sa charte. Ils ont pour noms, indépendance et neutralité, ce qui lui a valu le Prix Nobel de la Paix en 1999. Présent au Mali depuis plus de 30 ans, MSF ne disposait d’aucune cellule de communication. Pour combler ce vide, et donner plus de visibilité et d’informations crédibles sur ses activités au Mali comme ailleurs, elle vient de le faire, à travers un représentant permanent, avec plusieurs de ses contacts, ou voies de communication tel que son site web. Sur ce plan, MSF entend rendre dynamiques réguliers ses rapports avec la presse locale. Mohamed Naman Keita

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here