Conseil d’administration du CREDOS : Le budget 2018 fixé en recettes et dépenses à 590 358 000 FCFA

26
La 17ème session du Conseil d’Administration du Centre de Recherche d’Etude et de Documentation pour la Survie de l’Enfant (CREDOS) s’est tenue la semaine dernière à Sotuba où se trouve le siège du centre. C’était en présence du président du PC.A Sékou Oumar Dembélé et de plusieurs autres personnalités L’un des objectifs assignés au CREDOS au cours de la 17ème session de son Conseil d’Administration, était de faire l’état d’exécution des activités inscrites dans le plan opérationnel validé de 2017, le niveau d’exécution du budget à la date du 31 décembre 2017,le budget prévisionnel de l’année 2018 et le projet de cadre organique.
Le CREDOS se chiffre à 45 agents dont 27 chercheurs parmi lesquels 20 sont hiérarchisés attachés de recherche et 2 chargés de recherche. Il a précisé que parmi ces chercheurs, 10 sont inscrits au doctorat de PHD. Déjà, le Centre compte sur leur retour prochain, a signalé Dr Sangho. En matière des finances, pour une prévision globale de 575 358 000 CFA, le CREDOS a pu mobiliser 560 731 063 CFA et exécuter 528 027 740 CFA soit un taux d’exécution de 94, 16% pour un taux de justification de 99,12%. Tandis que la contribution des partenaires s’élevait à 168 000 000 FCFA dont 117 173 569 FCFA ont été exécutés soit un taux de réalisation, de 69,75%. Malgré ces acquis, le CREDOS connait quelques difficultés qui sont entre autres :le faible niveau du budget alloué à la structure, le manque de certains profils, l’absence de ligne pour la formation des agents, l’insuffisance de ressources pour la prise en charge des avancements, rappels, primes et indemnités, etc. En perspective, le CREDOS attend renforcer la capacité de ses ressources humaines par la formation, poursuivre des études et recherches dans notre domaine de compétence, mettre à la disposition de la documentation nécessaire dans le domaine de la survie de l’enfant, rechercher à bitumer la voie d’accès au centre et renforcer la collaboration avec d’autres structures de recherche et partenaires Pour l’exercice 2018, il faut noter que le budget du centre est équilibré en recettes et en dépenses à la somme de 590 358 000 FCFA dont 407 358 000 de subventions de l’Etat et 183 000 000 F de ressources des partenaires. Cheick DIA

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here