Doléances de la population de Koutiala à IBK : Pose de la 1ère pierre d’un nouvel hôpital et lancement du projet PAAR

45
Le Président de la République, Ibrahim Boubacar KEÏTA, a effectué une visite de deux jours, les 15 et 16 février, dans le cercle de Koutiala, sa ville natale. Une opportunité très rare pour les autorités politiques, administratives et coutumières du cercle. Elles en ont profité pour présenter au Chef de l’Etat les doléances qui les tiennent à cœur. ”On ne quitte pas à côté du tam-tam pour aller battre son ventre ailleurs”, dit souvent les griots du Manding. En ce sens, le coordinateur des chefs de quartier de Koutiala, Mamadou COULIBALY, a remis une lettre au Président de la République du Mali, IBK, le vendredi 16 février après la prière de Juma. Dans la lettre, la coordination demande au Président de diligenter l’opérationnalisation de la région de Koutiala. De son côté, Ibrahim Boubacar KEÏTA les a rassurés que le processus de l’opérationnalisation de la région est très avancé. Pour Koutiala ”il ne reste que la nomination du gouverneur”, affirme-t-il. Pour cela, IBK aurait demandé aux commissionnaires de concerter M. Mohamed AG ERLAF, le ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation. Pour rappel, la loi n°2012-017AN-RM portant création des régions de BANDIAGARA, BOUGOUNI, DIOILA, DOUENTZA, KITA, KOUTIALA, MENAKA, NARA, NIORO, SAN et TAOUDENI a été promulguée par l’ancien président de la République, Amadou Toumani TOURE, le 02 mars 2012. A part les régions de TAOUDENI et de MENAKA, La mise en place des neuf autres tarde à être effective et provoque des crispations. Un collectif des régions non opérationnelles a même été mis en place pour mettre la pression sur le gouvernement. REDEMARRAGE DES ACTIVITES DE L’HUICOMA Le maire de la commune urbaine de Koutiala, Oumar Bah DEMBELE, a effleuré le sujet dans son discours lors de la cérémonie de la pose de la première pierre du nouvel hôpital du cercle doublé du lancement des travaux de construction de la route Koutiala-Konséguéla-Konina, le 15 février dernier. ”La satisfaction des besoins de la population croissante de Koutiala nécessite votre appui, M. le Président. Il s’agit de : le bitumage de l’axe Koutiala – Konséguéla – Konina via Fana, le redémarrage des activités de l’HUICOMA, la réfection des voies urbaines de Koutiala, l’extension des branchements au réseau local de la SOMAGEP S-A, etc.”, déclare Oumar Bah DEMBELE. Jadis, l’usine de l’Huilerie Cotonnière du Mali (HUICOMA) était le poumon économique du cercle de Koutiala. Sa privatisation en 2005 et ensuite l’arrêt de ses activités en 2008 ont sévèrement abimé le climat économique du cercle et ont aussi envoyé des centaines de personnes dans la misère. Sory Ibrahim TRAORE Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here