Lutte contre le terrorisme : Un bras droit d’Ag Ghaly, tué lors d’une opération

19
Les forces armées françaises de l’opération ‘’Barkhane’’ ont mené mercredi dernier un raid à Tinzaoutène, dans la région de Kidal, visant la base du chef de groupe Ansar Dine, Iyad Ag Ghaly. Selon un bilan provisoire, une vingtaine de terroristes auraient été tués ou capturés et trois véhicules détruits. Au cours de cette opération qui s’est déroulée à 900 mètres de la frontière algérienne, ( entre 04H40 et 05H20) ”, Malick Ag Wanasnat, un ex-colonel de l’armée malienne et bras droit d’Iyad AG Ghaly a été tué. L’information été confirmée par l’armée malienne. Sahel Un nouveau dispositif antiterroriste financé par l’UE Le Fonds Fiduciaire d’Urgence de l’Union Européenne a annoncé la mise en place d’un nouveau dispositif antiterroriste à hauteur de 28 milliards de Francs CFA, (soit près de 43 millions d’euros), qui ciblera en priorité six pays. Il s’agit notamment des 5 pays du G5 Sahel et le Sénégal. Ce nouveau dispositif antiterroriste consistera en la mise en place d’un Groupe d’Action Rapide de Surveillance et d’Intervention (GAR-SI). A noter que, cette initiative intervient à quelques jours de la Conférence internationale sur le G5-Sahel, qui se tiendra le 23 février à Bruxelles pour mobiliser le soutien financier aux pays de la région. Janvier 2018 La route de Koulikoro fait 10 morts et 137 blessés Selon le rapport mensuel de la direction régionale de la protection civile, des accidents de circulation survenus en janvier 2018 dans la région de Koulikoro ont fait 10 morts et 137 blessés. Aussi, le nombre des accidents causés par les automobilistes seraient nettement supérieurs à ceux des motocyclistes dans cette partie du Mali. Mopti Il n’y a plus d’administration à Youwarou Depuis l’attaque du camp militaire de Youwarou le 25 janvier dernier par des terroristes, les portes de la préfecture et d’autres structures de l’administration malienne sont toujours fermées. Même si le détachement militaire, la gendarmerie et la garde nationale mènent des opérations de patrouilles nuits et jours dans la ville et ses environnants. YOUWAROU Un Accord pour la circulation des motos et des pick-up Après les attaques successives des terroristes en fin de janvier qui ont fait plus de 40 morts en une semaine, les autorités maliennes avaient décidé d’interdire la circulation des mots et pick-up dans certaines zones des régions de Ségou, Mopti et Tombouctou. Selon nos informations, un arrangement aurait eu lieu la semaine dernière entre les chefs coutumiers, les commerçants et les autorités locales pour maintenir la circulation des motos et des pick-up de 06h30 à 17h45. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here