Mission d’Evaluation du système pharmaceutique au Mali : La Restitution des Résultats au centre des discussions

15
En vue de partager les résultats de la mission d’Evaluation du système pharmaceutique au Mali, financée et coordonnée respectivement par l’USAID-PMI à travers USP/PQM et la Direction de la pharmacie et du Médicament (DPM), les acteurs de ladite mission ont procédé à la tenue d’un atelier de Restitution, le jeudi 15 février 2018, à l’Hôtel Salam. Les travaux ont été placés sous l’égide de Dr Sango Fanta Sangho, représentante du Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique. Elle avait à ses côtés, Mustapha Hajjou, représentant de l’USAID/PMI. L’objet de la rencontre était de partager les résultats de la mission d’évaluation avec l’ensemble des acteurs concernés. L’atelier a réuni tous les acteurs ayant pris part à l’évaluation, sous la coordination de la Direction de la Pharmacie et du Médicament (DPM). Le programme de promotion de la qualité des Médicaments (PQM), conformément à son plan d’actions, appuie la direction de la pharmacie et du Médicament (DPM) comme structure de règlementation pharmaceutique sur financement de l’USAID-PMI, Au titre de rappel, en 2017, Le PQM a organisé une première mission du 3 au 6 mai qui a consisté à faire un état des lieux des fonctions réglementaires de ladite structure. Ce plan d’action a permis de renforcer les capacités desdites fonctions réglementaires. En ce qui concerne, la seconde mission d’évaluation, elle a eu lieu pour rencontrer l’ensemble des autres structures et acteurs du système pour une évaluation holistique. L’ensemble des résultats obtenus, pour les organisateurs, doivent être partagés pour permettre à tous les acteurs d’être d’une part situés sur les objectifs atteints au cours de la mission et d’autre part, proposer une dynamique d’actions collectives. «…Depuis 2009, le programme PQM sur financement de l’USAID/PMI a mis en œuvre un plan d’activités dans le but d’accompagner le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique à travers certaines de ses structures notamment la DPM (Direction de la Pharmacie des Médicaments) et le Laboratoire National de la Santé (L.N.S.) », nous a indiqué le représentant de l’USAID/PMI, Mustapha Hajjou, Cet appui, à ses dires, vient à point nommé quand on sait que la problématique de la qualité des médicaments, des soins de santé de qualité ou tout simplement du système de santé en général et celui du secteur pharmaceutique en particulier, est une préoccupation majeure actuellement. Ce fut également l’occasion pour Mustapha de remercier sincèrement la Direction de la Pharmacie et du Médicament (DPM) pour la coordination autour de cette activité et toutes les autres structures pour leur collaboration. La directrice générale adjointe de la DPM, Sango Fanta Sangho, non moins représentante du Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, a également rappelé que la PQM a organisé une première mission du 3 au 6 mai qui a consisté à faire un état des lieux des fonctions réglementaires de ladite structure, selon les directives de l’ONG afin de proposer un plan d’action à l’atteinte de ses objectifs. Avant d’expliquer le cadre de l’atelier qui est la restitution des résultats du système d’évaluation des fonctions réglementaires. DMK Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here