Solidarité : Le MPFEF offre un moulin à moudre aux femmes de Tiékéla

27
Avec une ferme volonté de voir ses sœurs s’insérer dans le tissu économique afin de contribuer à l’amélioration de leurs foyers et au développement socio-économique du pays, le ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, Mme Traoré Oumou Touré est toujours déterminé à se mettre à leur service. C’est cet élan qui l’a conduite le week-end dernier à Diallokorobougou, Tiékéla, sur invitation d’une ancienne députée, habitant dans cette localité. Mme Traoré Oumou Touré a profité de l’occasion pour remettre un moulin à moudre aux femmes de cette localité. Elle était accompagnée d’une forte délégation composée des membres de son cabinet, avec au premier rang le secrétaire général Mohamed Attacher Maiga. Le maire de la localité, Abdalla Téssougué dans son mot de bienvenue a d’abord remercié Mme le ministre, avant de soutenir qu’elle est en train de faire beaucoup pour l’épanouissement de la femme au Mali. Pour lui, ce moulin contribuera à réduire considérablement les souffrances de nos sœurs. Il a aussi remercié le président de la République pour le choix porté sur Oumou Touré, en qualité du ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille. Quant à l’ancienne députée élue en commune VI du district de Bamako, Mme Camara Saouratou Dembélé, elle s’est dite la plus comblée aujourd’hui. Parce que Mme le ministre a accepté de répondre à son invitation à se rendre au chevet de ses soeurs. Connaissant les qualités humaines de Oumou Touré, à se mettre toujours au service de son prochain, la marraine des femmes de Tiékéla, fera comprendre à ses sœurs qu’elle savait que Mme le ministre allait réaliser son vœu. Et ça été chose faite. Pour cela, nous ne cesserons jamais de la remercier. De leur côté la directrice régionale de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille de Koulikoro, Mme Bocoum Awa Guindo et la présidente des femmes de Tiékéla Mme Coulibaly Nana Kanté. ont reconnu tour à tour l’engagement, la détermination et surtout la volonté de Mme Traoré Oumou Touré à aider les femmes du Mali à sortir de leur défaitisme, d’où qu’elles se trouvent. Pour le ministre en charge de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, l’initiative de l’ancien député est noble et salutaire. C’est pourquoi, quand elle a été démarchée, elle n’a pas hésité une seconde de magnifier la solidarité des plus hautes autorités du pays, à l’égard de ces braves dames. Donc, « après avoir dépêché des services techniques, pour venir constater le vécu de ces femmes, j’ai compris qu’il fallait les accompagner, par le peu moyen à la mesure de nos possibilités » a laissé entendre Oumou Touré. Créer les conditions d’épanouissement pour les femmes, ne signifie pas les opposer à leurs maris. Quand la femme mène une activité génératrice de revenus, cela contribue à alléger le fardeau familial que supporte au quotidien son mari. Aussi, l’apport de la femme dans la stabilité économique du foyer est source de paix dans la plupart de nos familles a t-elle estimé. « Nous sommes venus ici, pour le travail, pour l’humanisme et surtout pour la cohésion sociale » a avancé Mme le ministre, tout en invitant ses sœurs à mieux prendre soin du matériel remis. Mme Traoré Oumou Touré leur a aussi demandés de s’organiser pour le bien de leur communauté. Puisque, c’est dans l’organisation, qu’elles pourront bénéficier de l’accompagnement des partenaires au développement. Diakalia M Dembélé Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here