Dioncounda, le plan B du président IBK ?

57
Mercredi dernier, le parti ADEMA a décidé de lancer un appel à candidatures pour choisir, dans ses propres rangs, l’homme susceptible de le conduire à la victoire lors de la présidentielle de juillet. Chose remarquable, aucune section du parti ne s’est opposée à cette décision qui fait suite à une résolution de la dernière conférence nationale du parti. Ce constat marque un échec des quatre ministres du parti qui sont censés se battre pour rallier l’ADEMA à la candidature du chef de l’Etat sortant, IBK. Selon nos sources, l’appel à candidatures sera lancé dès cette semaine mais il n’aboutira pas au choix du « candidat consensuel » attendu. En conséquence, les dirigeants du parti décideront, dans l’intérêt supérieur de l’ADEMA, de se rabattre sur Dioncounda Traoré, l’ex-président du parti et de la Transition de 2012-2013. Problème: ce dernier répète, en privé, à tout le monde qu’il ne sera pas candidat. Abandonnera-t-il cette belle résolution s’il est sollicité par l’ensemble des factions du parti ? En ce cas, IBK lui-même sera-t-il candidat à sa réélection? Certains murmurent que Dioncounda est le plan B d’IBK. L’homme auquel il pourrait céder le pouvoir au cas où lui-même renonçait à se présenter. Un homme dont il n’aurait rien à craindre après son départ… Abdoulaye Guindo
Source : Africatime Africatime

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here