Le président IBK pose la 1ère pierre de l’hôpital de koutiala : ‘’La Santé est un droit ‘’

16
Le président de la Réplique, Ibrahim Boubacar Keita a effectué une visite de 48 heures (du 15 au 16 février dernier) dans le cercle de Koutiala. Au cours de sa tournée, IBK a procédé à la pose de la première pierre d’un nouvel hôpital de 2e référence à Koutiala et au lancement officiel des travaux de la route Koutiala-Konseguela-Konina fleuve Glo. A son arrivée, à Koutiala, le président à été accueilli par une foule en liesse. C’était l’apothéose. Et, c’est sous une pluie d’applaudissements que le chef de l’Etat a procédé à la pose de la première pierre du nouvel hôpital de 2e référence de la ville de Koutiala, dont le coût est évalué à 12 milliards de FCFA, totalement financés par l’Etat Malien. D’une capacité de 250 lits extensible à 400 lits, l’hôpital qui sera inauguré le 22 septembre 2020, sera bâti sur une superficie d’environ 14 ha. Il comprendra, entre autres, une pharmacie, un laboratoire, une banque de sang, un bloc opératoire, des services de traumatologie, consultations externes, réanimation, gynécobstétrique, de pédiatrie avec hospitalisation, une imagerie médicale, l’hospitalisation chirurgie et médecine et des logements. Toujours dans le cadre de son plan d’urgence social, le chef de l’Etat a ensuite procédé à une remise de 2 ambulances (véhicules) et 42 ambulances tricycles équipées à l’hôpital de Sikasso et à 42 CSCOM de Koutiala. Par rapport au futur hôpital de Koutiala, le ministre de la Santé et de l’hygiène dira que sa réalisation permettra d’améliorer la prise en charge des populations de Koutiala et de réduire le nombre d’évacuation sanitaire de la localité vers les hôpitaux de Sikasso, Ségou, voire Bamako. Elle permettra également, selon le ministre, d’améliorer l’accessibilité aux services des soins de santé de qualité, pour une meilleure prise en charge des accidentés sur les principaux axes routiers qui convergent vers Koutiala. Dans son intervention, le chef de l’Etat dira : « Ce qui sera fait ici nous reliera directement à ce siècle nouveau en termes de progrès, en termes de confort pour tous les usagers… La santé est un droit universel. C’est un souffle nouveau et quand je vois l’accueil qui nous a été fait ici aujourd’hui, je souhaite qu’Allah fasse en sorte que cela ne se démente pas, que ce qui a été dit se réalise effectivement… Le pays avance». Améliorer l’accessibilité rurale Après la pose de la première pierre du nouvel hôpital de 2e référence de Koutiala, IBK a procédé au lancement officiel du démarrage des travaux du Projet d’amélioration de l’accessibilité rurale (PAAR). Financés à hauteur de plus de 45 milliards de FCFA, avec le concours de la Banque Mondiale, le projet vise à faciliter l’acheminement des productions agricoles de l’intérieur vers le centre urbain de conditionnement et de consommation, et à améliorer l’accès des services sociaux de base pour les populations. Dans sa première phase, le projet aménagera 445 km dont 204 km de pistes rurales dans la région de Koulikoro et 241 km dans la région de Sissoko pour un montant de 7,7 milliards de FCFA. Les travaux d’aménagement de la piste Koutiala-Konseguela-Konina-Fleuve Glo d’une longueur de 96 km prendront fin dans dix mois. L’aménagement de cette route améliorera l’accès des services sociaux de base des populations de 12 villages des 4 communes de Ngolonianaso, Konséguela, Djedougou, Konina. A noter que le président IBK a aussi, au cours de son séjour à Koutiala, baptisé le nouveau stade municipal de la capitale de l’Or blanc. Ce stade porte désormais le nom du défunt chef de canton Sidiki Ouattara. Djibril Kayentao Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here