Nouvelle configuration djihadiste : Le chef Salah ad-Din quitte Ançar Dine et prête allégeance à l’Etat islamique

33
Selon l’agence Menastream qui suit les mouvements terroristes dans la région sahélienne, le chef de la Katiba Salah ad-Din, Soultane Ould Badi a décidé de prêter allégeance à "Amir al-Mu'mineen wa Khalifat al- Muslimeen" du fondateur de l’Etat islamique, Abou Bakr Al Baghdadi. Sultan Ould Badi alias Abu Ali a d’abord été membre fondateur du MUJAO 2011. Avant de passer au mouvement Ansar Dine en 2013. Avec l’intervention militaire franco-africaine qui a permis la reconquête des grandes villes du nord du mali, il s’était réfugié en Libye, notamment à Syrte. Suite à l’insécurité grandissante qui sévit au Nord du Mali, il est revenu du théâtre libyen et repris la tête de sa katiba Saleh Dine nouant des alliances avec des peuls Toloobé, des Arabes et des Touareg. En décembre dernier, on signalait un rapprochement stratégique entre lui et le chef de l’Etat islamique au Grand Sahara, Adnan Abou Al-Walid Al-Sahraoui avec qui il cogérait le MUJAO. Tous les deux ont également des transfuges du mouvement Al-Mourabitoune de l’Algérien Mokhtar Belmokhtar. Sultan Ould Bady serait originaire de la tribu Arabe Lamhar, principalement basée dans la région de Gao. Signalons que Sultan Ould Bady avait décidé de claquer la porte du MUJAO pour fuir les sanctions qui pouvaient découler de l’ajout de ce mouvement dans la liste noire de l’ONU. Il avait ensuite rejoint Ançar Dine qui ne figurait pas encore dans cette liste. C’est donc une défection de taille que vient de subir le mouvement djihadiste Ançar Dine d’Iyad Ag Ghali. Une saignée qui aura certainement des répercussions au sein de la Katiba d’Ançar Dine du Macina du prêcheur radical Amadou Koufa. Toutefois, il semble peu évident que cette situation puisse freiner les attaques qui se multiplient dans plusieurs localités du pays. Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here