Phénomène Iba Montana: le maire de Bobo-Dioulasso annule le concert du jeune rappeur malien

98
Après le maire de la commune IV du district de Bamako, c’est autour de celui de Bobo-Dioulasso, au Burkina, d’interdire les spectacles du jeune rappeur malien, IbaMountana, dans sa ville. Les raisons sont les mêmes à Bamako qu’à Bobo. Les messages de haine, d’appel à la violence et d’apologie de la délinquance dans ses chansons sont à l’origine de cette interdiction. Le jeune rappeur devait se produire, avec d’autres artistes le 03 mars prochain dans la deuxième plus grande ville du Burkina.Mais dans une correspondance adressée l’organisatrice du concert, le maire de Bobo évoque des messages «contraires à la morale et de nature à encourager la délinquance et une atteinte aux bonnes mœurs». La note qui date du 19 février 2018 circule sur les réseaux sociaux. La décision du maire a été confirmée par la radio Oméga FM. «A Bobo Dioulasso, le concert du rappeur malien Issa Diabaté plus connu sous le nom d’artiste d’Iba Montana a été interdit par la mairie», peut-on lire sur la page officielle de la radio. Et d’ajouter: «Dans plusieurs de ses clips, l’artiste s’affiche avec des machettes. Certains puristes qui estiment que les textes de l’artiste incitent les jeunes à la violence et à la consommation de la drogue. Beaucoup y voient dans ses chansons une apologie de la violence». Mamadou TOGOLA Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here