Pour des élections apaisées au Mali… L’OIF va bientôt auditer le fichier électoral d’ici fin avril

66
Le Comité d’experts pour les élections apaisées, mis sur pied par le ministère de l’Administration territoriale est activement à l’œuvre. Il vient de valider les termes de référence de l’audit du fichier électoral avec l’accord du ministre Mohamed Ag Erlaf. Le document sera transmis dans les prochaines heures à la Commission électorale nationale indépendante (CENI). De bonnes sources, au moins 10 millions de nos francs devront servir à auditer le fichier électoral que certains acteurs politiques soupçonnent de comporter « quelques anomalies ». Selon le président du Comité, Malick Touré, le ministre de l’Administration territoriale a une démarche et une disponibilité assez appréciables pour les travaux se déroulent avec diligence afin d’aller à des élections apaisées. « Malgré l’absence des membres de la majorité présidentielle, le travail se passe bien et nous venons de valider les termes de référence de l’audit du fichier électoral », nous a-t-il confié. La commission d’audit sera présidée par la CENI et le financement de l’opération doit probablement revenir à l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF). Un cabinet d’audit international va être recruté dans les prochaines semaines et, selon nos sources, dix jours de travail marathon seront réservés à ce contrôle du fichier électoral. Et ce travail devra se terminer au plus tard le 31 avril prochain afin de permettre à la Délégation générale aux élections de réajuster le répertoire des bureaux de vote. Selon des experts dans le domaine une enveloppe d’environ 10 millions F CFA va servir à ce travail qu’accompliront six personnes dont un juriste et des informaticiens. Nous y reviendrons. Bruno SEGBEDJI Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here