Pour escroquerie : Ibrahim Ganda Maïga dans les filets des services d’investigation judiciaire du camp 1

30
Suite à une demande du Procureur de la République près le Tribunal de Grande Instance de la commune 4 du District de Bamako, consécutive à la plainte d’une demoiselle, victime d’escroquerie, le service d’investigation judiciaire de la gendarmerie du camp 1, a ouvert une enquête qui a conduit à l’interpellation d’un certain Ibrahim Ganda Maïga. L’homme faisait croire à ses victimes qu’il est médecin-chirurgien en service à la Direction des Services de Santé des Armées. Selon les explications du Commandant Abdoulaye Haidara, chef du service d’investigation judiciaire du camp 1, les investigations menées ont révélé que le nommé Ibrahim Ganda Maïga a soutiré de l’argent à plusieurs personnes et surtout à des jeunes en quête d’emploi, en vue de les recruter dans l’armée. Pire, la perquisition menée à son domicile a permis de retrouver des tenues militaires avec une fausse carte professionnelle, un complet de blouse de médecin avec stéthoscope permettant d’appâter ses victimes, des dossiers de recrutement militaires et un talkie-walkie. Suite à l’expiration du délai de sa garde à vue, Ibrahim Ganda Maïga se trouve ainsi entre les mains de la justice, mais les investigations vont se poursuivre pour savoir s’il a d’autres complices en vue de démanteler le réseau. Par ailleurs, le Commandant Abdoulaye Haidaraa lancé un appel à la population singulièrement aux jeunes pour qu’ils comprennent que les processus de recrutement au sein de l’armée font l’objet de communiqué officiel du ministre en charge de la Défense ou de l’état-major général des armées. Donc, il leur demande de se méfier de toute autre démarche qui ne se situe pas dans ce cadre. Solo Minta Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here