2ème conférence nationale de l’Alliance pour la République : Une performance de convoitise !

34
La performance marquée par l’Alliance Pour la République (APR), de sa création à nos jours, suscite de convoitise. L’URD (Union pour la République et la Démocratie) et le RPM (Rassemblement Pour le Mali) ont exprimé leur désir de bénéficier son soutien lors des élections prochaines, ce samedi 17 février au Palais de la Culture à l’occasion de la 2ème conférence nationale dudit parti. « Etre à l’APR, c’est être à l’URD » imagine Soumaïla Cissé, président de l’URD. « Faisons gagner le Président IBK ensemble » supplie Baber Gano, Secrétaire Général du RPM. Ainsi, ces deux partis opposés veulent tous les deux obtenir le soutien de l’APR lors de la Présidentielle prochaine. Vu sa performance malgré son jeune âge, le parti du Perroquet joue désormais dans la cour des grands. En effet, l’APR naquit le 24 mai 2013. Mais deux mois plus tard, il se présente à la présidentielle de 2013. Ensuite à l’élection législative au terme de laquelle il obtient un député élu dans la circonscription de Sévaré. Puis, il se présente à l’élection communale de novembre 2016. Résultat : il obtient 145 conseillers communaux. Mieux, l’APR parvient à s’implanter sur tout l’étendu du territoire en espace de seulement cinq ans. Mieux encore, la mobilisation pour la 2ème conférence nationale a été une réussite totale. La salle Bazoumana Sissoko a été débordée au point que les organisateurs ont été dans l’obligation d’aménagés des espaces appropriés pour accueillir les militants et sympathisants. Pourquoi exprimer un tel désir sur une telle scène ? Le choix du moment est bien calculé. L’URD est un parti de l’opposition finaliste de la présidentielle dernière. Donc compte parmi les favoris dans les élections à venir. Il rêve de passer dès le premier tour de la présidentielle du 29 juillet prochain. Tandis que le RPM exerce le pouvoir depuis 2013 et compte reprendre cet exercice dès le premier tour. Alors, la présente cérémonie est la conférence nationale d’un jeune parti en ascension. Au cours de laquelle, les participants détermineront la modalité de participation du parti aux élections à venir. Quels types d’alliance faut-il adopter lors des élections régionales, locales et communales partielles ? Le parti va-t-il présenter de candidat à la présidentielle ? Soutenir qui en cas de deuxième tour ? Sont autant de question qui auront leur réponse durant cette 2ème conférence. D’ailleurs, le président du parti Oumar Ibrahim Touré a souligné dans son discours que l’APR évaluera son parcours au sein de la majorité et, en conséquence, en décider les perspectives. En outre, cette 2ème conférence nationale est l’occasion pour les militants de faire l’état de lieu du parti. Analyser les forces et les faiblesses du parti. Ensuite faire des propositions et des recommandations pour une sortie de crise multidimensionnelle qui prévaut dans notre pays. Mais aussi et surtout de faire des propositions pour le renforcement de la démocratie au Mali. D’autant plus que cette conférence est placée sous le thème : « la contribution de l’APR à l’approfondissement de la démocratie au Mali » Yacouba TRAORE

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here