Ministère des infrastructures et de l’équipement: MME Traoré Zeinabou Diop : visite l’ouvrage de l’échangeur multiple du rond-point de Markala

24
Après l’ouverture du festival sur le Niger, Mme le ministre a entamé une série de visite des chantiers au niveau de la ville de Ségou. Ce sont entre autres l’échangeur, les 10 kilomètres bitumés de la voirie urbaine, les monuments construits ou rénovés. ’’Cette réalisation est au cœur du programme d’urgence sociale du président de la République, son excellence Ibrahim Boubacar Kéita et entre dans le cadre de la mise en œuvre des activités du programme du projet d’aménagement structurant’’ De mémoire, le coup de pioche marquant le démarrage de ce projet a été donné par le président IBK, il y a de cela 24 mois, après plusieurs obstacles qui ont plombé le processus, les uns après les autres. L’ouvrage a enfin démarré grâce au courage du ministre Mme Traoré Zeinabou Diop et de ses collaborateurs de la direction nationale des routes, mais également ceux de la direction régionale des routes. D’abord la résistance des populations qui habitaient les alentours du site, ensuite les travaux de déplacement du réseau EDM et SOMAGEP qui nécessite de gros efforts sur une longue durée. L’ouvrage est bâti sur 60 m de large, 35 m de long ,4 ,5 m de haut représentant le niveau du portique. Sur place le ministre des infrastructures a exprimé ses sentiments de satisfactions.’ ’Nous sommes heureux de la qualité des travaux. Ils ont été faits dans les règles de l’art et le délai a été respecté, a souligné le Ministre des transports, qui a gagné là où beaucoup d’hommes ont échoué. Cette brave dame de fer est loin d’être une femme de bureau collée au fauteuil pour signer des dossiers, elle a préféré passer des longues heures sous le soleil et sous la pluie pour accomplir sa noble mission que les plus hautes autorités lui a confiée. Elle a toujours préféré la voiture qu’à l’avion pour mieux s’imprégner de l’état des routes, pendant que certains ministres se bousculent pour se faire de la place aux côtés du président. joint au téléphone pour connaitre ses impressions sur l’éclatement de son département et sur la nouvelle nomenclature, un des proches collaborateurs nous confie ceci « toute administration a besoin de réformes afin que celles-ci permettent à réaliser des résultats en terme de mission et de préciser que les deux départements, en l’occurrence celui des transports dirigé par le ministre Baba Moulaye Haidara et le sien sont un peu comme les « deux reins d’un même corps qui jouent le même rôle et sont même prédisposés à se remplacer en cas de besoin ». Mieux ce sont les mêmes fonctionnaires qui ont servi ensemble depuis des années qui animent les deux ministères.

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here