Près de 400 élèves et étudiants sensibilisés et informés sur les opérations de maintien de la paix à Bamako

31
Depuis le déploiement de la Mission de maintien de la paix des Nations Unies au Mali (MINUSMA), à travers la résolution 2100 (2013) du conseil de sécurité de l’ONU, en les communautés maliennes continue à s’interrogent sur son mandat, son rôle et son impact sur le processus de paix en cours au Mali. Pour mieux informer les maliens, la MINSUMA organise une campagne de sensibilisation communautaire. Au cœur des échange entre les Casques bleus et la population : le mandat de la MINUSMA dans le cadre de la mise en œuvre de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation issu du processus d’Alger et le rôle des Casques bleus au Mali. Les 12 et 15 février derniers, au Lycée Oumar Bah de Kalaba-Coura puis à l’Institut Supérieur de Technologie Appliquées et de Gestion, des équipes de la MINUSMA ont tenu des séances d’information et de sensibilisation Composées d’éléments de la Force, de la Police des Nations Unies (UNPOL) et de la Division de l’Information publique et de la Communication stratégique, ces équipes ont discuté, deux heures durant, avec les élèves et les étudiants sur le fonctionnement des Missions de maintien de paix en général et celui de la MINUSMA en particulier. Dans les deux établissements, les élèves, les étudiants mais aussi l’administration et les enseignants étaient nombreux. En moyenne 200 personnes ont assisté à chacune des sessions. Au cours de ces échanges, un accent particulier a également été mis sur le rôle et le travail des Casques bleus au Mali ; les violences basées sur le genre, particulièrement à l’égard des enfants. Plusieurs questions liées à la lutte contre le terrorisme et au processus de Désarmement, Démobilisation et Réinsertion ont été posées par les participants. L’insécurité, ou encore les blocages rencontrés dans la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation au Mali faisaient aussi partie des préoccupations exprimées ces jeunes et leurs encadreurs. L’équipe de la MINUSMA a rassuré l’auditoire en faisant un récapitulatif des avancées enregistrées, telles que la mise en place des autorités intérimaires, le démarrage du MOC ou encore la tenue des élections municipales. Toutefois, l’équipe a tenu à indiquer que le rôle de la MINUSMA n’est pas de lutter contre le terrorisme, mais de soutenir les efforts visant à stabiliser le pays. Par ailleurs, il a aussi été indiqué que la MINUSMA soutient la population locale en initiant des projets visant à améliorer les conditions des habitants des régions du nord du pays, où certaines localités ont été dévastées par la crise sécuritaire de 2012. « Ce genre de rencontres devraient être initiées par les Autorités maliennes et la MINUSMA depuis 2013 pour préparer les maliens à l’intervention de l’ONU dans le Pays, » a déclaré M. Hamma Moctar, Directeur de l’Institut Supérieur de Technologie Appliquées et de Gestion (ISTAG). Puis, M. Moctar d’ajouter que : « tous les maliens doivent comprendre le travail de la MINUSMA et les aider à atteindre les objectifs qui sont inscrits dans son mandat ». A l’issu des rencontres les participants se sont dit mieux imprégnés du travail et du rôle de la MINUSMA au Mali. Beaucoup ont déclaré qu’ils seront désormais "des messager" à l’endroit de ceux qui n’ont pas eu la chance de recevoir ces informations sur la MINUSMA. « Je vois chaque fois passer les voitures UN avec des Hommes en uniforme, je pensais qu’ils sont là pour combattre les terroristes au nord et au centre du Mali, maintenant je comprends mieux leurs missions et comment ils font » a dit Mamadou Tounkara, élève en classe de terminale au Lycée Oumar Bah. Les administrations des deux établissements, à travers leurs Directeurs respectifs, ont tenu à remercier la MINUSMA pour ces activités et ont demandé à la délégation de pérenniser ce genre de rencontres à l’endroit des étudiants. La Direction de l’ISTAG s’est engagée à faciliter l’accès et à l’indentifications des centres scolaires pour toucher d’autres plus de jeunes à travers le Pays. Source: Division de l’Information Publique et de la Communication Stratégique de la MINUSMA Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here