Salon international de l’industrie du Mali : C’est parti pour le compte-à-rebours

199
Prévu du 19 au 21 avril 2018, le Salon international de l’industrie du Mali (Sim) est une initiative pour le développement de l’industrie malienne et son ouverture aux investisseurs étrangers. A soixante jours de cette rencontre internationale, le compte-à-rebours a été lancé par le Premier ministre, Soumeylou Boubèye Maïga, pour mobiliser les investisseurs. Il s’agira, à travers ce Salon, de faire découvrir aux investisseurs étrangers les multiples potentialités maliennes et leur ouvrir les portes de l’industrie nationale. Il permettra aux participants de découvrir le cadre juridique et réglementaire favorable à la pratique des affaires au Mali. “Les investisseurs étrangers et locaux bénéficient des mêmes avantages en termes d’accès aux infrastructures, aux autorisations administratives, à la libre circulation des personnes et des biens, aux transferts d’actifs…”, a précisé le ministre du Développement industriel, Mohamed Ali Ag Ibrahim. L’organisation du Sim est la manifestation de l’importance accordée à l’industrialisation du Mali par ses autorités, car, selon elles, le développement économique est conditionné au développement industriel. Ce Salon sera un véritable cadre de rencontres et d’échanges entre opérateurs économiques maliens et étrangers avec les différents panels, les rencontres B to B, des espaces projets, d’expositions et de démonstration… L’initiative est saluée par le secteur privé à travers le Conseil national du patronat du Mali (CNPM) car, elle permettra d’instaurer un cadre de dialogue fécond entre l’Etat et le secteur privé. Mais, pour cela, le président du CNPM, Mamadou Sinsin Coulibaly, a sollicité l’implication du secteur privé dans l’organisation de ce salon. Il permettra, selon le Premier ministre, de mettre en valeur les produits locaux, comme l’or, le coton, le cheptel… La décentralisation de l’industrialisation au Mali est aussi une priorité du gouvernement malien, selon le PM. Et les initiatives sont engagées dans ce sens. Pour cette première édition du Sim, c’est la Turquie qui est retenue comme l’invité d’honneur. Et le président turque sera accompagné à cette occasion par plusieurs industriels de son pays. Youssouf Coulibaly

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here