Normalisation de la situation dans la Région de Kidal : Le gouverneur à la rencontre du bataillon des Famas de TESSALIT

35
En marge du Forum de Tessalit sur la consolidation de la paix et de la réconciliation, le gouverneur de la 8e Région est allé, hier, encourager les Famas déployés sur le terrain dans cette partie de la région Le retour du gouverneur de Kidal dans sa circonscription administrative, depuis août dernier, semble avoir boosté le processus de retour de l’administration dans cette Région septentrionale et poussé à la normalisation de la vie dans la contrée. Présent à Tessalit pour prendre part à l’important Forum sur la consolidation du dispositif régional de paix et de réconciliation, le gouverneur de la 8e Région administrative, Sidi Mohamed Ichrach, a rendu visite, hier, au bataillon de nos Forces armées et de sécurité (Famas) basé dans ce cercle de la Région et qui assure avec efficacité, au côté des forces de la Minusma et de Barkane la sécurité dans la zone. Il faut noter que la présence de ce bataillon des Famas à Tessalit constitue un grand réconfort pour la population de la zone aussi bien en terme de sécurisation que d’accompagnement socio-sanitaire. C’est donc très enthousiaste que le chef de l’exécutif régional est allé à la rencontre des Famas au camp de Tessalit. Il a été accueilli à son arrivée par le commandant Ibrahima Tangara et ses hommes qui lui ont rendu les hommages militaires, avant la levée des couleurs nationales au son de l’hymne du Mali. Après les honneurs militaires, le gouverneur a assisté à une séance de formation technique qu’effectuaient nos forces armées, en compagnie de leurs collègues de Barkane. Ici, le gouverneur a tenu à encourager nos forces pour leur abnégation et leur dévouement pour le pays, avant de s’enquérir de leurs conditions de vie et d’évolution sur le terrain. En réponse, le chef du bataillon, le commandant Ibrahim Tangara, a assuré que le moral de la troupe est très bon et que les conditions de vie dans le camp sont globalement assez bonnes. Parlant de la cohabitation avec les populations locales, le commandant Tangara a salué l’excellence des liens de collaboration avec les populations. «En plus de notre mission de sécurisation, nous accompagnons la population sur le plan socio-sanitaire, à travers des consultations sanitaires gratuites, la facilitation de l’accès à l’eau etc.», a indiqué le militaire qui a, au nom de ses camarades, exprimé toute sa joie de discuter avec l’exécutif régional. Les militaires ont exprimé leur détermination à assurer la présence des Forces armées maliennes sur l’ensemble du territoire national. Le commandant Tangara a, également, salué les rapports très cordiaux et surtout fraternels qui encadrent la cohabitation entre les Famas à Tessalit et leurs compagnons de Barkhane et de la Minusma, avec qui ils partagent le camp. «Ils nous appuient et aident les instructeurs ici présents à renforcer leurs niveaux aussi bien théorique que techniques», a révélé l’officier. Au nom des plus hautes autorités du pays et au nom des populations de la 8e Région administrative du pays, le gouverneur Sidi Mohamed Ichrach a tenu à rendre un hommage mérité à ce bataillon des Famas qui assure, avec dévouement, sa mission pour le Mali, dans le Cercle de Tessalit. Il a indiqué que cette visite visait surtout à s’enquérir de leurs conditions de vie et d’évolution sur le terrain mais, aussi et surtout, à recueillir d’éventuelles difficultés structurelles qu’ils rencontrent sur le terrain afin d’y apporter des solutions locales. RéPONSES LOCALES AUX PROBLèMES LOCAUX – «Il s’agit également de venir encourager ces hommes déployés sur le terrain ici dans la Région de Kidal et qui, malgré les aléas de la Région, évoluent avec beaucoup de satisfaction. Nous avons profité de cette occasion pour assurer de l’appui des autorités régionales que nous sommes mais aussi de la population de la Région. L’occasion était également tout indiquée, pour nous, de les entretenir sur les actions en cours dans la Région, notamment le dispositif régional de paix et de réconciliation et la nouvelle approche participative des acteurs locaux dans la mise en œuvre du processus de paix engagé par notre pays depuis la signature de l’Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger», a-t-il indiqué. Avant de prendre congé des Famas, le chef de l’exécutif régional a assuré les militaires maliens basés à Tessalit de son engagement personnel à dénouer les problèmes locaux, notamment l’accès aux produits locaux de première nécessité et la facilitation de l’accès aux autorités coutumières et chefs de tribus locaux de la zone. Après Tessalit, le gouverneur a mis le cap sur Aguelhok où il était accompagné de l’Amenokal, Mohamed Ag Intallah, des leaders de la CMA, Bilal Ag Achérif et de la Plateforme, Mohamed Bachir, ainsi que du député élu à Kidal, Hamoudene Ag Ikmasse et du maire de la commune de Kidal, Arbacan Ag Abzayack. Ici, la délégation a fait une restitution complète des résolutions de Tessalit. Ainsi, l’Amenokal, Mohamed Ag Intallah, au nom des chefs de tribus de la Région, a salué cette initiative qui, selon lui, a surtout permis de donner une nouvelle impulsion au processus local de paix et de réconciliation enclenché depuis juin dernier et qui a favorisé la mise en œuvre du processus de retour de l’administration dans la Région. Il a ainsi réaffirmé l’engagement des participants à ne pas ménager leurs efforts pour l’instauration d’une paix durable, gage de tout développement. Le chef coutumier a invité les chefs de tribus et les populations d’Aguelhok à s’inscrire dans cette lancée, afin de consolider localement le processus ainsi enclenché, à travers des actions de renforcement de la confiance entre les communautés pour un vivre ensemble plus harmonieux. Doussou DJIRé Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here