6e conseil d’administration de l’APEX-Mali : Depuis sa création, l’agence souffre de la faiblesse des moyens humains et financiers

16
La salle du ministère du Commerce et de la Concurrence a abritée Jeudi, le 15 février, la 6e session du conseil d’administration de l’Agence pour la promotion des exportations du Mali (Apex-Mali). L’ouverture des travaux était présidée par la présidente du conseil d’administration de l’Apex-Mali, Mme AlwataIchataSahi, qui avait à ses cotés le directeur général de l’Apex-Mali, Abdoulaye Sanogo et les administrateurs. Ordre du jour : le procès verbal et l’état d’exécution des recommandations issues de la dernière session, le projet de budget programme au titre de l’année 2018, les projets de l’accord d’établissement et de l’organigramme modifié de l’agence. Dans son allocution, la présidente du conseil d’administration, a signalée que l’Agence pour la Promotion des exportations du Mali a élaboré au cours de l’année 2017, avec le soutien du Centre du commerce international à Genève, une feuille de route pour améliorer ses performances. Elle s’est fixée une vision, celle d’être un acteur professionnel orienté vers le client. Grace à l’appui des partenaires, a-t-elle précisée, les activités menées par l’agence autour de l’année sont énormes. Il s’agit des séries de consultation des acteurs pour l’élaboration de la stratégie nationale d’exportation , le lancement de la feuille de route pour l’amélioration des performances de l’agence, le renforcement des capacités techniques du personnel à travers des conférences, ateliers,des séminaires de formation au plan national et à l’étranger, la réalisation sur l’impact des taux de redevances des produits forestiers et la formulation d’un programme de développement de la viande malienne à l’exportation. Selon lui, les activités phares seront consolidées en 2018, en particulier la stratégie nationale de promotion et de développement des exportations, qui sera achevée et constituera le cadre logique de référence pour les multiples actions à venir de l’Apex-Mali. Elle a aussi évoqué l’épineuse question de la faiblesse des moyens humains et financiers dont souffre l’Apex-Mali depuis sa création. Par rapport au titre de l’année 2018, la Pca a affirmée que le projet de budget programme de l’Apex-Mali tient compte de la dotation initiale mise à disposition dans le budget d’Etat et des appuis des partenaires. Pour lui, ce budget est équilibré en ressources et en dépenses à la somme de deux cent quatre vingt neuf millions deux cent soixante quinze mille Fcfa, dont cent soixante deux millions deux cent soixante quinze mille Fcfa sur le budget national. Avant d’ajouter qu’elle reste confiante que cette année 2018 sera meilleure que les années antérieures en termes de mobilisation des ressources et de renforcement des capacités des acteurs du secteur privé et des agents en charge d’animer ce service. Fifi Doumbia Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here