ADEMA/PASJ et la CMP : La “démarcation” peut attendre, mais

26
Après la visite du Premier ministre au siège du Parti africain pour la solidarité et la justice (Adema/PASJ), le président du parti, Pr. Tiémoko Sangaré, dans une interview, a précisé la position du parti par rapport à la majorité présidentielle. “Pour l’instant il n’a jamais été question de la démarcation de l’Adéma par rapport à la majorité”, a-t-il informé. Mais, selon de sources concordantes, la sortie des ministres Adema du gouvernement est déjà en réflexion. Dans le cadre de la prise de contact avec les partis membres de la Convention de la majorité présidentielle (CMP), le Premier ministre, Soumeylou Boubèye Maïga, a effectué vendredi dernier une vite au siège du Parti africain pour la solidarité et la justice (Adéma/PASJ). L’occasion était bonne pour les journalistes de se faire situer sur la position du parti de l’Abeille par rapport à l’majorité présidentielle. En réponse à cette préoccupation, le président de l’Adéma/PASJ, Pr. Tiémoko Sangaré, a précisé que le parti est jusqu’à la preuve du contraire membre de la CMP. “Pour l’instant, il n’a jamais été question de la démarcation de l’Adéma par rapport à la majorité. Par ce que dans l’entendement de l’Adéma, la majorité se fonde sur un certain nombre de valeurs et c’est l’adhésion à ces valeurs-là ou la non adhésion à celles-ci qui pourrait indiquer la démarcation d’un parti ou d’un autre de cette majorité. Le débat sur une candidature éventuelle ne devrait en aucune manière être perçu comme une démarcation par rapport à une option politique fondamentale”, s’est-il prononcé. A cette rencontre avec le Premier ministre, les échanges ont porté sur ce qui doit être fait pour maintenir les actions gouvernementales et consolider l’union entre les partis membres de la CMP pour mieux préparer les échéances à venir. “Une occasion pour moi de leur donner des informations sur les défis à relever, sur les actions déjà engagées et de rappeler que nous sommes dans ce gouvernement ensemble sur la base d’un socle commun et que nous ferons tout pour faire en sorte que l’action gouvernementale continue de se faire dans un cadre unitaire et solitaire avec une équipe soudée”, a précisé le Premier ministre. D’autres partis de la CMP devront, dans les jours à venir, recevoir la visite du PM pour échanger sur les mêmes problématiques. Toutefois, selon de sources concordantes proches du président de la République comme du Premier ministre, la question de la sortie des ministres Adema du gouvernement est en étude. Nous y reviendrons. Youssouf Coulibaly

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here