Production Céréalière au Mali : La zone OHVN excédentaire !

21
Le conseil d’administration de l’Office de la Haute Vallée du Niger (OHVN) a tenu dans la matinée du mardi 20 février 2018 sa 26ème session ordinaire dans la salle de conférence de l’OHVN. La cérémonie d’ouverture des travaux était présidée par le ministre de l’Agriculture, Nango Dembélé avec à ses côtés le directeur général de l’OHVN, Dr Mamadou Kané. Selon le ministre, La production céréalière de la campagne 2017/2018 est estimée à 302 748 tonnes (toutes céréales confondues) avec un excédent céréalier évalué à 21 888 tonnes. Cette 26ème session a donné l’occasion aux administrateurs d’examiner et d’adopter le procès-verbal ainsi que l’état d’exécution de la précédente session ordinaire. Aussi, ils ont analysé le rapport d’activités de l’état d’exécution du budget 2017 et le programme d’activités du projet de budget 2017. Faut-il souligner que l’Office de la Haute Vallée du Niger (OHVN) est un établissement public à caractère administratif. Il a pour mission entre autres de promouvoir le développement des cultures vivrières et industrielles dans sa zone d’intervention. Il œuvre à mener toute action devant permettre l’accroissement des productions de la productivité agricole et du revenu des producteurs de sa zone d’intervention. Dans son discours, le ministre Dembélé a souligné que la campagne agricole 2017/2018 a démarré dans un contexte socioéconomique favorable. Selon lui, la campagne a été marquée par le maintien du prix du coton graine aux cotonculteurs à 250 FCFA/kg, le maintien de la subvention de l’Etat du prix des engrais coton et céréales à11 000FCFA le sac de 50 kg et son extension aux intrants de l’élevage et de la pêche. Aussi le payement intégral des recettes du coton graine aux producteurs de coton et de sésame biologique de la campagne 2016/2017 en fin avril 2017. De même que le payement effectif d’une ristourne de 7FCFA/kg aux producteurs de coton. S’agissant des activités de l’Office, le ministre de l’Agriculture dira qu’elles ont porté essentiellement sur l’exécution du plan de campagne agricole 2017/2018, l’aménagement du périmètre de Farabana dans le cadre du projet de renforcement de la sécurité alimentaire par le développement des cultures irrigués (PRESA-DCI), le démarrage effectif des travaux d’aménagement des plaines de Balanzan, Figuira Tomo, Koursalé et de Séguéla dans le cadre du projet de renforcement de la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans la région de Koulikoro (PRESAN-Kl). Parlant des résultats de la campagne, il dira que la zone OHVN est autosuffisante en production céréalière. « La production céréalière de la campagne 2017/2018 est estimée à 302 748 tonnes (toutes céréales confondues) » a-t-il déclaré. Avant de préciser que l’excèdent céréalier est évalué à 21 888 tonnes. En ce qui concerne les cultures de rente, il dira que la production attendue de coton graine est de 24 150 tonnes contre 20 904 tonnes en 2016/2017, soit une augmentation de 15,52% et 15 160 tonnes en 2015/2016. Aussi, dit-il, la production de sésame attendue est de 3 429 tonnes dont 1 400 tonnes de sésame biologique. Par ailleurs, le chef du département de l’Agriculture dira que les activités dans le domaine de l’élevage ont porté essentiellement sur l’alimentation et le suivi sanitaire des bœufs de labour et l’embouche ovine, tandis que dans le domaine de la pêche et de la pisciculture, les communautés de pêche et les promoteurs d’étangs piscicoles ont été suivis. « La promotion des femmes à travers le développement du maraichage et la transformation des produits agricoles ainsi que l’emploi des jeunes ont figuré au nombre des priorités de l’Office au cours de l’année 2017 » a indiqué le ministre Nango Dembélé. Par Moïse Keïta

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here