Au pays des hommes Allah Makônô

29
-N’Pè bonjour ! Explique- moi, quelles sont les bonnes nouvelles du pays hommes Allah Makônô ? Et au-delà, quels sont tes commentaires ? Merci, plus de peur que du mal. Mais d’ici là, laisse-moi citer quelques verset du Saint Coran. Lahi la illalah, bisimilahirahamani, subahanalahisubahanalahi, subahanalahi. L’information que je vous apporte ce lundi est très importante. Le quatrième pouvoir, c’est-à-dire la presse est menacée. D’après les informations trois journalistes de Mali actu ont été enlevés par des hommes inconnus. Selon les mêmes informations, l’affaire d’un ministre englué dans un scandale à caractère sexuel aurait motivé la démarche de la police. La maison de la presse a condamné l’acte. A l’heure où je vous parle, deux ont été libérés. Donc, c’est pour vous dire ici au pays des hommes Allah Makônô que les pauvres sont toujours victimes. Selon nos informations, ces arrestations n’ont pas été faites dans les règles de l’art, aucune convocation ou citation n’a été faite dans ce domaine. I ko di ? Mais !!! Et le cas de notre confrère Birama Touré qui a disparu ? Il y a de cela plus d’une année. Chut !!!! Reste tranquille, dans quelques instants, la vérité finira par triompher. Dieu n’aime pas l’injustice. Merci Npè, il est temps que la vérité soit dite sur cette affaire, rassure toi, j’ai confié cette affaire au grand féticheur N’golo. Il réclame certains sacrifices. Wallahi, ici au pays des hommes Allah Makônô, c’est la loi du plus fort. Nous nous tendons vers un pays de férékényamibougou. A férékényamibougou, pour être écouté, il faut déchainer. La seule personne que BouaLadji craint, c’est la famille Batilly, singulièrement Aly Bathily et Youssouf Bathily dit Ras Basth. Npè, tu n’as rien compris, du nord comme au centre, personne n’est à l’abri. Npè, présentement le pays est dans l’incertitude et le désespoir. C’est-à-dire la population n’a plus confiance à l’opposition, les groupes armés sont très déterminés à boycotter les élections. Donc, c’est pour dire que le pays des hommes Allah Makônô devient férékéNyamibougou Suhanalahi Pardon Npè, en ce début de chaleur, il y’a trop de décès, surtout au niveau des personnes âgées. Aussi dans certains quartiers, l’approvisionnement en eau potable est devenu une affaire de drogue, rien de sérieux. Quant à l’EDM SA, c’est le comble. Les populations, malgré qu’elles s’acquittent de leurs factures sont victimes de coupures. Selon un responsable de la santé, ces coupures électriques sont aussi non seulement une menace pour la santé, mais aussi la cause de certaines morts. .Ah bon ! Hum ! Allah ka tinyèdèmè. Rassure-toi !!! Allah tèmôgôdèmèk’i to n’galo kan dè ! Je te donnerais les détails la semaine prochaine. D’ici là, je te laisse. Que Dieu sauve le pays des hommes Allah Makônô des mains des brebis galeuses et alliés. Pardon Npè, les petits Senoufo refusent de retourner à Sikasso depuis la semaine dernière de Koutiala, ils jurent de rester tout simplement à cause de la bonne viande du chien. Ah bon !!! Ah oui !!! Même Kalifa Sanogo et Ladji était à table ce jour-là. I ko di ? J’espère qu’ils n’ont pas bu la chose, c’est du tchapalo. Hum ! En tout cas, selon le guide spirituel, ce sont les descendants des musulmans qui sont plus présents dans nos bars. A lundi prochain. Vive le pays des hommes Allah Makônô, Un Peuple Un But Une Foi. Vive l’armée ! Que Dieu bénisse le pays des hommes Allah Makônô ! Amen. A lundi prochain. Ton frère Npè au pays Des hommes Allah Makônô

Commentaires via Facebook :

Source : Maliweb Maliweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here