Economie: Le processus budgétaire change de format

26
L’hôtel Salam a abrité, le jeudi 22 février, la cérémonie d’ouverture du processus budgétaire 2019, sous le nouveau format conférence. Elle était présidée par le secrétaire général du ministère de l’économie et des finances, Sidibé Zamilatou Cissé, en présence du directeur général du Budget, Sidiki Traoré et du chef de file des partenaires du groupe thématique économie et finances de la banque mondiale, Boubacar Sidiki Walbani. Selon le directeur général du budget, Sidiki Traoré le lancement du processus budgétaire 2019, basculé en mode conférence, revêt une particularité innovante : l’organisation de panels au cours desquels, des hauts responsables de l’administration financière ainsi que les partenaires techniques et financiers, pourront échanger. Cette rencontre sera désormais, dit-il, appelée conférence sur le processus budgétaire. Ensuite, son format évolue également puisqu’elle sera organisée en panels, au cours desquels les hauts responsables de l’administration en général et de l’administration financière en particulier, ainsi que les partenaires techniques et financiers animeront les échanges, a-t-il indiqué. « Ce changement de format vise à engager des échanges de haut niveau beaucoup plus interactifs et faciliter le partage d’expériences entre les uns et les autres, en vue d’améliorer les connaissances en matière de gestion budgétaire. D’où une innovation qui, viendra soutenir la démarche évolutive du système budgétaire, à travers la mise en œuvre du budget programme », a estimé le directeur général du budget. Il ajoutera que la mise en œuvre du budget-programmes présente des enjeux et des défis auxquels il faudrait s’adapter pour faire de cette réforme une réussite pour le développement économique de notre pays et l’amélioration de sa gouvernance économique et financière. « Il s’agira d’exposer les progrès enregistrés au cours du basculement en mode budget programme, mais aussi d’en tirer les leçons, aussi bien dans la préparation, que dans l’exécution du budget. » Selon Sidiki Traoré, le processus de la réforme du budget programmes a pris beaucoup de temps. Il reste, d’après lui, beaucoup à faire dans d’autres chantiers du budget programmes. Selon le représentant du ministre de l’économie et des finances, Sidibé Zamilatou Cissé, la conférence sur le processus budgétaire 2019 revêt un caractère particulier, puisqu’il s’agit du lancement des travaux de préparation du budget 2019. Dans une projection, elle a présenté brièvement l’évolution de l’économie du pays, mais aussi le chemin parcouru dans le cadre du basculement du budget en mode programme et les perspectives dans le cadre de la préparation du budget 2019. Sur le plan national, selon Sidibé Zamilatou Cissé, les performances macroéconomiques récentes de notre économie se poursuivent avec un taux de croissance de 5,3% en 2017 grâce au dynamisme du secteur agricole et aux politiques économiques en faveur de l’investissement. D’après elle, l’inflation a été maitrisée à 1% en 2017. L’objectif de mobilisation des recettes fiscales 2017 a été atteint. Au niveau des dépenses, le déficit s’est réduit pour s’établir à 3% du PIB contre 3,4% prévu, ce qui dénote une bonne maîtrise des dépenses. Pour l’année 2018, l’amélioration de l’exécution budgétaire se poursuivra avec un double objectif d’intensification de la mobilisation des ressources intérieures et d’amélioration de la qualité des dépenses », a expliqué le secrétaire général du ministère de l’économie et des finances. M.D Source : aBamako aBamako

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here